Partagez | 
 

 bella ▲ the show must go on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


PRETTY FACE

▌Date d'arrivée : 06/04/2013
▌Messages : 3
▌Points : 2
▌Célébrité : Amanda Seyfried.
▌Crédits : uc

MessageSujet: bella ▲ the show must go on.   Sam 6 Avr 2013 - 9:33



PRENOM NOM

FEAT . AVATAR


NOM: écrire ici PRÉNOM: écrire ici DATE DE NAISSANCE: écrire ici AGE: écrire ici LIEU DE NAISSANCE: écrire ici NATIONALITÉ: écrire ici PROFESSION: écrire ici STATUT SOCIAL: écrire ici CLASSE SOCIALE: écrire ici ORIENTATION SEXUELLE: écrire ici GROUPE: écrire ici


TELL ME MORE ABOUT YOU


WHO I AM (écrire ici) En un minimum de dix lignes, vous allez devoir nous en dire plus sur votre personnage et plus particulièrement sur son caractère. Vous allez pouvoir énumérer et développer ses qualités et ses défauts en mettant en avant les aspects les plus importants de votre personnage. Vous devrez faire des phrases complètes et non seulement énumérer des adjectif ou développer ceux que vous emploierez.

WHAT I DO caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ caractéristique, manie, habitude, anecdote sur votre personnage ※ (dix au minimum)


PSEUDO: écrire ici AGE: écrire ici LOCALISATION: écrire ici COMMENT AVEZ-VOUS TROUVE LE FORUM: écrire ici COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM: écrire ici PRÉSENCE PAR SEMAINE: écrire ici PERSONNAGE INVENTE/SCENARIO/IDÉE PRE-DÉFINIE: écrire ici CODE DU RÈGLEMENT: écrire ici

Code:
[code][b] VOTRE AVATAR[/b]. Prénom P. Nom[/code]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Date d'arrivée : 06/04/2013
▌Messages : 3
▌Points : 2
▌Célébrité : Amanda Seyfried.
▌Crédits : uc

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Sam 6 Avr 2013 - 9:59



TELL ME YOUR STORY


Mes parents m'ont obligée à aller voir un psy alors que j'ai vingt-et-un ans. Vous vous rendez compte de la honte que je suis en train de subir ? Assise dans la salle d'attente, j'attends qu'on appelle mon nom. Dix fois, vingt fois, cinquante fois, j'hésite à me lever et m'enfuir. Mais là ce n'est pas chez le psy qu'ils m'enverront, c'est à l'hôpital psychiatrique. Oh rassurez-vous je ne suis pas folle, loin de là. Immature et inconsciente sont des mots qui me correspondent mieux : je ne prends jamais la tête et je n'obéis à personne. Je vais en cours quand ça me chante, je bois, je fume, je m'amuse. Mais il parait que c'est mal. En quoi est-ce que c'est mal ? Je n'en ai aucune idée, et c'est bien pour cela que je suis là aujourd'hui. Pour qu'on m'explique pourquoi je suis une "attardée mental" qui préfère vivre plutôt que se forcer à mener l'existence qu'on lui a imposé. Quand enfin on appelle mon nom, je ne me lève pas et je fais l'air de rien, comme si ce n'était pas moi. Quand je pense avoir réussi mon coup, je remarque que je suis seule dans la salle d'attente et que ça ne peut être que moi, Bella Capolla. Je soupire, je me lève, tends la main, suis la femme dans son bureau. Elle a de jolies jambes, le rendez-vous en valait peut-être la peine.

Elle me demande de raconter ma vie, je réponds que j'ai la flemme. Quand elle me demande pourquoi j'ai la flemme, je réponds que je n'en ai aucune idée. Alors elle commence une théorie sur le refus de s'exprimer et je l'arrête bien vite, car encore plus que de raconter mon histoire, j'ai la flemme d'écouter ses raisonnements vaseux de femme un peu trop coincée. Je commence par mon enfance et ma naissance, à Genova en Italie. Ma mère était femme au foyer et mon père pompier, ma famille ne roulait pas vraiment sur l'or. Et puis il faut dire que nous sommes trois enfants, j'ai un frère et une soeur. Alors nous avons déménagé pour un petit appartement miteux. Et comme si cela ne suffisait pas, mon père a eu un accident de travail et a été amputé. C'était vraiment moche à voir, je me souviens que je me mettais toujours à pleurer quand je regardais sa jambe. Il est tombé dans la dépression, mais fort heureusement il n'a jamais levé la main sur nous. Mon frère passait ses nerfs sur moi, son dégout de la vie. Mais peu importait. Ma mère, elle, a trouvé un travail dans un supermarché pour qu'on arrive à manger. On a souvent mis sur le compte de notre naissance tous nos problèmes, mais je ne me suis jamais sentie coupable. Pourquoi ? Ils n'avaient qu'à se protéger ce jour là. Je n'y peux rien si nous étions indésirable ! Ils m'ont donné pour deuxième prénom le nom Juni, qui était le prénom de la mère de ma mère. Celle-là je ne l'ai jamais vu parce qu'elle habite à Venise, mais il parait qu'elle a de l'argent. Je ne sais pas, je n'en ai rien à faire.

Depuis toute petite j'ai donc toujours eu une certaine liberté, et au moindre problème je me faisais disputer mais ça ne m'empêchait pas de continuer. Quand je voyais la situation financière et sentimentale de mes parents, je n'avais qu'une envie : fuir. Fuir ce monde qui était le mien. Alors j'ai commencé à déconner sévère : j'ai bu mon premier verre d'alcool à treize ans, j'ai fumé ma première cigarette à 14 ans et couché avec un garçon plus âgé l'année suivante. A quand la drogue direz-vous ? Ça ne m'intéresse pas, je connais mes limites et je ne veux pas les franchir. Et malgré ce choix de vie, j'arrivais à rester une excellent élève, quand je daignais aller à l'école. Je faisais parfois un effort, car c'était là-bas que je me faisais des amis et que je rencontrais des garçons. J'avais conscience que ma vie était pathétique ainsi, mais je n'arrivais plus à vivre autrement. C'était ma façon à moi de me protéger de la réalité, d'une famille d'ivrognes et de dépressifs dont j'étais la bâtarde indésirable, d'être la sœur de deux gosses plus dignes que moi et qui s'amusaient à me faire disputer à leur place, ma façon d'oublier qu'à cause du manque d'argent, je pourrais très bien finir dans un supermarché comme ma mère. Ainsi, j'avais également l'impression d'être une fille comme les autres. Lorsqu'à la fin du collège tout le monde a hâte d'intégrer les lycées les plus prestigieux, qu'on parle déjà de la voiture qu'on va conduire, c'est difficile à vivre pour quelqu'un qui doit attendre de savoir si il aura droit aux bourses ou non. Moi, ma particularité, c'était la danse. Je dansais depuis ma plus tendre enfance et j'avais un véritable don pour ça. J'en ai toujours un, d'ailleurs, parait-il. C'est une autre façon de m'exprimer, même si je ne le pratiquerai jamais à haut niveau comme j'aurais rêvé le faire : fumer et boire m'en empêche, manger aussi. Je refuse de devenir cadavérique.

Ma vie n'a en rien changé depuis. L'évènement le plus marquant de ma vie, c'est sans doute le jour où j'ai failli mourir, assassinée par un arbre. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, j'ai trouvé un équipement de parapente dans les affaires de mon père, je suis montée en haut d'une falaise et j'ai sauté. Le grand frisson vous comprenez, celui où l'on a l'impression d'être immortel. Bon bien sur je ne savais pas m'en servir de l'équipement, et j'ai foncé droit dans un arbre une centaine de mètres plus bas. Mes parents ont pris ça pour une tentative de suicide. J'ai eu beau leur expliquer que je n'avais pas besoin de tout ça pour mettre fin à mes jours, ça n'a servi à rien. Franchement, une boite de médicaments aurait suffit ! Quand on connait mon flegme légendaire en plus ... Et voilà que j’atterris ici, et que je regarde autour de moi sans écouter la blonde qui me sert de psy. Était-elle pom-pom girl pendant ces années au lycée ? Je lui coupe la parole et lui demande. La réponse est oui et j'ai réussi, elle est agacée. Ah, j'ai oublié de vous dire : maintenant, on habite à Sydney, en Australie.

Je vais sûrement passer pour une folle, mais je ne me souviens de rien. Je veux dire, c'est le trou noir. On s'est installé à Sydney peu avant qu'il y ait cet énorme cyclone, vous vous souvenez ? Je n'étais qu'une gamine quand c'est arrivé, enfin j'avais dix-sept ans. J'étais au lycée. Mais ... Oui, ça a été le trou noir. C'est comme si cinq ans plus tard, je m'étais réveillée du coma. J'ai découvert que je vivais seule, que j'étais étudiante. C'est une sensation très désagréable, je ne comprends rien.


Elle me demande alors de lui parler de lui. Elle touche le point sensible, mon cœur se serre. Je n’ai pas envie de parler de lui. Je sors mon paquet de cigarette, elle me dit de le ranger, je parle du temps qu’il fait dehors. Mais devant son insistance, je m’exécute. Je lui raconte comment je l'ai rencontré : il est venu sonner à ma porte après avoir lu mon annonce dans le journal, rubrique recherche de colocataires. J'ai eu le coup de foudre pour ce mec plus jeune, ce mec qui me ressemble et souffre tout autant que moi de sa ridicule existence. Et pourtant, nous nous détestons vraiment. Peut-être justement parce qu'on ne voit en l'autre que le reflet de notre propre vie, de nos échecs personnels. Cette nuit là, ça n'aurait jamais du arriver. Il est rentré ivre, je l'ai engueulé, on s'est disputé et je suis allée m'enfermer dans ma chambre en larmes. Moi aussi j'avais bu, et j'étais à fleur de peau. Alors il est entré et j'ai essayé de le faire sortir : personne n'entre dans ma chambre. Il m'a plaquée sur mon lit, je n'ai pas réussi à me défaire de son étreinte. J'ai résisté un moment et j'ai compris que ça ne servirait à rien alors je me suis laissée aller. Nous avons fait l'amour, encore et encore. Je l'ai laissé dormir le lendemain et quand je suis rentrée plus tard, il avait tout oublié et me demandait ce qu'il foutait dans mon lit. Je ne lui ai rien dit, et je ne lui ai pas non plus dit que j'étais enceinte de lui. Je le hais. Je le déteste. Quand j’ai fini de raconter, j’ai envie de m’achever. De boire, de fumer jusqu’à planer, de ne plus m’écouter. Je la hais, elle aussi. Pourquoi dois-je raconter ça ? C’est une telle honte ! Alors je raconte comment est ma vie avec mon frère et ma soeur : ils vivent ensemble tous les deux, ce sont nos voisins. Je passe du temps avec eux et notre relation s'est considérablement adoucie. Heureusement qu'ils me soutiennent, sinon j'aurais déjà dépéri.

Je sors du bureau d'un pas triomphant, la dame de l'accueil me demande la façon dont je vais régler la consultation. Je lui demande de contacter mon agent. Quel agent ? Je paye, débitée de verser les pauvres dollars difficilement gagnés au cours de ma courte existence. Puis je sors. La vie ne fait que commencer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : Vingt-neuf ans
▌Occupation : Pédiatre
▌Statut : Célibataire endurci
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 155
▌Points : 266
▌Célébrité : Joseph Morgan
▌Double compte : Nope
▌Crédits : Babine (avatar), tumblr (gifs), pepperland (sign)

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Sam 6 Avr 2013 - 10:24

Haan Amanda I love you

Bienvenue parmi nous ! Et bon courage pour ta fiche, même si elle semble déjà bien avancée

_________________
    ❝STORM THE SORROW❞
    Along the way I find myself to be confined within me. No place for any other's mind to interfere, to grasp the meaning of it all, to overcome my limits, and dance away from any void and empty tones. Just tell me why, just tell me how I can survive this time. I’ve tried to peer into the core, but could not storm the sorrow. My hollow heart has bled me dry, left me to stray. Another time without a trace, condemn me now, send me to hell, for I'm already failing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Date d'arrivée : 06/04/2013
▌Messages : 3
▌Points : 2
▌Célébrité : Amanda Seyfried.
▌Crédits : uc

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Sam 6 Avr 2013 - 10:27

Joseph Morgan Merci beaucoup !

_________________

∞ i feel infinite this way.
you know that time waits for no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Sam 6 Avr 2013 - 11:25

Bienvenue demoiselle Très bon choix d'avatar au passage Wink
Bon courage pour ta fiche et merci pour ton inscription.
Hésites pas si tu as des questions

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. »

W. Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
more:
 

▌Age : 20 ans
▌Occupation : Etudes en communication
▌Statut : Alone
▌Date d'arrivée : 29/01/2013
▌Messages : 315
▌Points : 317
▌Célébrité : Zayn Malik
▌Crédits : Hollfeather

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Sam 6 Avr 2013 - 12:41

Amanda !!!
elle est tellement belle! Super avatar
et ton prénom : JOMEUR

Sinon, bienvenue parmi nous !
j'espère que tu t'amuseras bien ici :)

bonne continuation pour ta fiche.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtopayne.tumblr.com
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

Le malheur ne distingue pas et, dans sa course errante, il se pose aujourd'hui sur l'un et demain sur l'autre. [Eschyle]

▌Age : 27 ans
▌Occupation : Adjoint du PDG de Perfume's Spencer
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 11/11/2012
▌Messages : 673
▌Points : 718
▌Célébrité : Ian Somerhalder

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Dim 7 Avr 2013 - 13:04

Bienvenueeeeeeee ! :)

Merci de ton inscription, j'espère que tu te plaira parmi nous ! ^^
Very Happy J'ai hâte de lire ta fiche une fois terminée ! Si tu as des questions n'hésites pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Chaque jour pendant ces deux années, je me disais que je perdais un peu chaque jour une vie que je rêvais d’avoir, et j’ai finalement perdu deux ans. Mais j’ai l’impression que ce n’est pas la seule chose que j’ai perdu… »

▌Age : trente ans
▌Occupation : ancien militaire devenu pompier
▌Statut : célibataire
▌Date d'arrivée : 11/11/2012
▌Messages : 70
▌Points : 123
▌Célébrité : henry cavill
▌Double compte : skye a. warren

MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   Sam 13 Avr 2013 - 15:15

Bienvenue sur le forum & merci de ton inscription Bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: bella ▲ the show must go on.   

Revenir en haut Aller en bas
 

bella ▲ the show must go on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: In the eye of the cyclone :: Warning 2: Passports-