Partagez | 
 

 Emily ♣ In darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : 28 ans
▌Occupation : Actuellement au chomage.
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 11/01/2013
▌Messages : 68
▌Points : 78
▌Célébrité : Claire Holt
▌Crédits : witness

MessageSujet: Emily ♣ In darkness   Ven 11 Jan 2013 - 19:34

Emily Spencer Hiddincks


■■ nom complet: Emily Spencer Hiddincks ■■ âge: vingt huit ans ■■ nationalité : australienne ■■ date de naissance: 13 juin ■■ statut social: célibataire... ■■ métier/études: des études de ressources humaines ■■ classe sociale: moyen ■■ orientation sexuelle: hétérosexuelle ■■ avatar: claire holt

❧ ❧ ❧


tell me more about you

Je mentirais si je vous disais être agréable, enfin certains ont réussis à me trouver cette qualité, mais entre nous c’est tellement facile d’être une garce, que tout le monde vous déteste. Personne n’attend rien de vous, ce qui n’est pas pour me déplaire. De toute façon est-ce que vous souhaitez vraiment me connaitre ? Que faites-vous de la part de mystère ?
Bien, bien, j’y vais mais ne venez pas vous plaindre si vous n’en pouvez plus de m’entendre parler de moi. La vérité sur moi c’est que je suis pudique, vous parler de moi, de ma vie c’est tout sauf agréable. Si vous y tenez je peux vous dire que je suis toujours en train de me plaindre, j’aime râler, sinon je serai satisfaite et heureuse, mais le bonheur est-il permit ? J’aurais trop peur qu’on le détruise. Je suis une catastrophe à moi toute seule, maladroite à souhait, lunatique comme personne, affublée d’une mémoire de poisson rouge. J’ai de bons côtés, je suis attachante, et je m’attache facilement, trop… Heureusement Caelan essaie toujours de me raisonner, oui en fait, lui c’est la raison, et je suis la passion. La fille qui tombe toujours amoureuse des pires ? C’est moi. La fille qui fait toujours souffrir nombre de personnes sans le vouloir, alors que ces personnes sont tout pour elle ? C’est moi aussi.
J’aimerai vous dire que je suis raisonnée, pleine de sagesse, calme, tempérée, voire même que j’ai de la jugeote, mais ce serait vous mentir. Je ne sais pas aimer comme tout le monde, je fais souffrir, je souffre. Je suis loyale, et pourtant je suis sure qu’en perdant la tête je pourrais casser le cœur de tout le monde et me retrouver seule. Sans doute ma plus grosse peur, être seule.
J’ai ma carapace, tout le monde en a une, la mienne a juste des sous couches et plusieurs couches. Je préfère faire souffrir que souffrir, incroyablement égoïste non ?
J’aime passer pour la fille qui se fout de tout, des autres, tant que mes amis sont là. J’aime à penser que je n’ai besoin de personne alors que je sais bien que j’ai tout faux, je suis dépendante de tous, je fais juste semblant, mais pour la plupart, c’est la vérité. Pour eux je suis la blonde plantureuse, avec les mauvaises fréquentations, toujours avec les mauvais garçons, croyant naïvement que ceux cis sont l’homme de sa vie, alors que quelques mois plus tard, lorsque je me retrouve seule, j’envoie tout bouler, critique tous ceux qui m’approchent, puisqu’eux ils réussissent.

Peut-être arriverez-vous à casser ma carapace, à rentrer dans mes bonnes grâces, si c’est le cas, je vous jure de tout faire pour être une bonne amie, une personne fidèle, présente mais disons-le, n’y croyez pas trop, je suis naïve, naïve de croire que je peux réussir à rester, parce que j’ai toujours été un peu instable, sauf avec les personnes que je connais depuis des années, mais tentons. La vie est une succession d’expériences non ?

Allez viens, tente cette expérience avec moi, tu verras que je peux être drôle, impulsive, que j’aime regarder les nuages et les étoiles. J’aime les jours de pluie, j’aime le soleil, j’aime dormir, j’aime la vie. Je t’aime, toi, ton sourire, tes yeux qui pétillent, tes larmes que je m’empresse de te faire sécher. J’aime nos moments, j’aime notre histoire. Dis-moi que tu ne veux pas, dis-moi que tu ne veux plus, de moi, de nous, de cette histoire. Comme ça j’arrêterais d’avoir peur, de te perdre, de ne plus pouvoir voir ton nom s’afficher sur mon nouveau message, de ne plus sourire lorsque je verrais ta photo. Par pitié, dis-moi, tu m’aimes ? Parce que oui, je suis indécise, impatiente. Seulement c’est parce que je tiens à toi, oui je te l’avais dit je m’attache, je ne te lâche plus, à moins que, que tu me quitte, là je comprendrai.
J’aime danser des nuits entières, regardé les gens jouer au billard, lire les magazines féminins. Manger des chips puis me plaindre d’avoir grossit, m’inventer des problèmes pour oublier les vrais. J’aime passer ma journée au lit. J’aime le vent qui fouette mon visage. J’aime ton rire. J’aime ma vie, je ne suis pas toujours heureuse, mais le bonheur n’est-ce pas les petits instants que tu m’offres ? Les moments de rire, de joie, de peine. Parce que pleurer ça fait du bien. J’aime pleurer devant des navets du cinéma. J’aime écouter de la musique à fond en chantant, jusqu’à ce que je remarque je ne suis pas seule. J’aime le cappuccino, la mousse qui laisse une moustache.

Alors tu penses me connaitre assez ? Ahah tu n’y es pas, tu es encore loin de me connaitre, mais je sais que tu vas finir par me connaitre si tu tentes ta chance avec moi, allez viens, on va parler de toi, ça me cultivera. Tu sais que je t’aime déjà.




twisted : new rule, new life


Twist of fate



Mon dieu, quelle nuit, vous savez le genre de nuit qui vous semble durer une éternité, dans laquelle vous êtes, profondément, mais lorsque vous vous réveillez, c’est comme si vous n’aviez jamais dormi, vous êtes encore plus fatigués. C’était une de ces nuits-là, j’émerge, j’entends des bruits de voix, la lumière du soleil filtre, je découvre la chambre. Morbide. Pu*ain ou je suis ? Je me lève. Un téléphone vibre, je cherche. Une chose n’a pas changé, je mets toujours mon téléphone dans le tiroir de la table de chevet. Seulement celui-là ce n’est pas le mien, ça on dirait une tablette. J’essaie de comprendre comment ce foutu appareil marche. Je trouve comment le déverrouiller, je regarde les messages. Les messages viennent tous des mêmes numéros, « Si je te retrouve, tu es morte. » Des tonnes d’autres messages de ce type. Je sors dans le couloir, totalement perdue. Abasourdie par ce qu’il m’arrive. J’ai trop bu ? Je suis dans un mauvais rêve ? Un numéro est inscrit sur la porte de la chambre, il semblerait que je sois dans un hôtel, je re rentre, verrouille la porte. Il faut que je comprenne. Je cherche mon sac, je trouve un vieux sac de sport, il ne me dit rien, mais pourtant quand je l’ouvre il y a ma vie. Mon vieux jean, une peluche. Il y a un tas de papiers, du liquide, un journal. Le journal, c’est mon écriture. Je le lis, le relis, renverse le contenu du sac sur le sol poussiéreux de la chambre, il y en a d’autres, je lis. C’est mon écriture, des millions de mots, je remarque de ça, de là des mots brouillées par des taches, des larmes… Le plus vieux date de 2013, mais ce n’est pas possible. Nous sommes en 2012 ! Je coure allumer la petite télé, le journal, je zappe, encore et encore. Je tombe sur une chaine, nous sommes en 2017. Un frisson me parcoure. Je lâche la télécommande qui s’éclate sur le sol dans un vacarme assourdissant. Je lis la première page du journal daté du 13 octobre 2013,

« Cher journal, je crois que Maxim me ment. Hier il avait une aiguille dans le bras, soit disant pour son diabète, mais après il était bizarre. Il se fout de moi, je crois. Son diabète il l’a quand ça l’arrange. Je ne sais pas ce que je dois penser, je crois qu’il n’est pas tout blanc. Attends il revient, tu sais qu’il va encore râler en disant qu’écrire ma vie n’intéresse personne, je te laisse. »


Dans la nuit du 13 au 14 octobre :

Mon dieu, aujourd’hui n’était pas normal, il est rentré, m’a frappé, en me disant que je ne comprenais rien, je me suis pris un coup de bouteille dans le ventre, ça saignait comme jamais, mais il n’a rien dit, il m’a juste laissée là et est reparti boire avec ses amis qui étaient dans la pièce à côté. Ils ont entendus, mais personne n’a moufté. Dès qu’ils sont sortis, je suis partie chez le médecin, tu sais le petit jeune qui fait ses études, il n’a rien dit, mais savait très bien. Je l’ai supplié de ne rien dire, il s’est tu, m’a juste donné de la morphine, puis m’a recousue. J’ai désormais une cicatrice sur tout le ventre.

D’un bond je me lève, ouvre la porte de la salle de bain à volant.
J’enlève le haut devant le miroir, je me découvre alors. Ce n’est plus moi je suis couverte de cicatrice, une sur la hanche, une traversant le ventre, une sur le coté de ma poitrine. Je regarde mon dos en soulevant mes cheveux, une cicatrice me traverse le long de ma colonne vertébrale. Que m’est-il arrivé ?

« Quelques heures plus tard. »

J’attrape mon sac, après avoir jeté le téléphone dans les toilettes et avoir tiré une dizaine de fois la chasse. Je paye le monsieur de l’accueil en liquide. Me voilà, je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais je compte bien le découvrir.




❧ ❧ ❧

biggy


■■ âge: 18 ans ■■ comment avez-vous connu le forum : Par Kristen ■■ que pensez-vous du forum: il a l'air très sympa ■■ présence par semaine: 6j/semaine ■■ personnage inventé ou scénario: scénario ■■ code du règlement:CODE OK BY NORA





Dernière édition par Emily S. Hiddincks le Ven 18 Jan 2013 - 17:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : 28 ans
▌Occupation : Actuellement au chomage.
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 11/01/2013
▌Messages : 68
▌Points : 78
▌Célébrité : Claire Holt
▌Crédits : witness

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 11 Jan 2013 - 19:34

Emily Spencer Hiddincks



❧ ❧ ❧


tell me your story

« Je t’aime ». Un murmure qui me réveille encore dans mes nuits les plus sombres. Ma mère, morte à mes côtés, malade depuis que mon père nous avait abandonné, préférant sa secrétaire, blonde plantureuse à nous. Elle s’était laissé sombrer dans l’alcool, dans son malheur. Je n’étais qu’un bébé mais elle n’avait pas eu le courage de continuer sans lui, elle s’était laisser couler. Perdant son travail, sa dignité, et son envie de vivre. Ce soir-là, elle avait juste boucler ma ceinture, s’était mis au volant, avait roulé quelques minutes jusqu’à sortir de la ville, elle avait alors envoyé le voiture s’heurter contre la paroi d’une montagne, le choc l’avait presque tué sur le coup, j’avais été épargné. Je ne sais pas si son projet était de me tuer dans un même coup, ou que je survive, mais que je lui donne la force de le faire.

Après six mois passés en hôpital psychiatrique pour jeunes enfants, j’avais été confié à une famille d’accueil, un charmant couple de quarantenaires, j’étais désormais leur fille. Ne me plaigniez pas, je me suis déjà assez plainte par le passé. Seulement je ne devrais pas, ils ont tout donnés pour que je survive à cette épreuve, travaillant mon éducation, me permettant de m’instruire, de réussir. Grace à eux je me sentais être une petite fille normale, aimée par ses parents. Je savais que quelque chose manquait mais je faisais comme je peux pour oublier, pour reléguer cette pensée au second plan. J’avançais dans la vie comme je pouvais, luttant contre les questions dérangeantes, comme « mais en fait il est arrivé quoi à tes parents ? »

Je grandissais sans difficulté, j’étais une petite fille calme, voire introvertie. Je n’aimais pas me montrer, je préférais rester dans mon coin. J’avais des amis, qui se comptaient sur les doigts de la main mais ça me suffisait. Puis à l’adolescence je devenais plus extravertie, plus sociable. Je n’étais pas non plus quelqu’un de populaire, aimant être au centre de l’attention. Non ce n’était pas mon genre mais bien vite l’attention des hommes se tournait vers moi. Selon la plupart des garçons j’étais « bonne ». A l’époque j’étais incrédule, je ne savais que penser. Bientôt la course aux copines commença, il fallait avoir une copine, en avoir eu plusieurs. J’étais désormais une cible récurrente. Ce fut bien entendu une révélation pour moi, j’étais enfin aimé, on m’accordait de l’attention. Il m’en fallait plus, toujours plus. Je devins en quelque sorte la reine des abeilles, je faisais du sport, tout le monde venait me parler. Etre vu avec moi ne pouvait pas vous nuire. Vint alors mon premier amour, Alex. Il était le stéréotype du sale con. Oh oui aujourd’hui je peux vous le dire c’était un idiot qui se moquait de tout sauf de lui. J’aimais sa façon de me regarder, de s’approcher, avec cette aura qu’il dégageait. Le genre d’aura attirante, parce qu’elle est mystérieuse. Sauf que dans cette aura rien de bon ne se dégageait. C’était le jeune gars qui ne cache pas ses prédispositions violentes, malfaisantes. On dit que les filles aiment les mauvais garçons, cette fois rien n’était plus vrai. Il voulait juste m’avoir, une fois que j’étais folle de lui il s’intéressa à une autre, me brisant le cœur. Je ne m’en relevais pas, et je devenais aux yeux de tous, l’ex d’Alex qu’il ne fallait pas aller voir, elle n’en valait plus la peine, après tout il n’était plu avec elle.

C’est à cette époque que je rencontrai Caelan. C’était le genre de gars dont on savait qu’il avait un bon fond. A cette époque j’étais seule. Il me laissa pénétrer dans sa vie, et même y rester. C’était comme un grand frère, j’essayais d’être comme lui, persuadée que peut être j’arriverais à être une meilleure personne. Seulement être raisonnable ce n’était pas moi, j’avais tellement mieux à faire. J’aimais ne pas réfléchir, foncée la tête baissée, rassurée de savoir que quelqu’un couvrait mes arrières, Caelan. Il était toujours là, quoi qu’il m’arrive. Je ne sais pas si j’étais amoureuse, si c’était mon frère ou mon meilleur ami, mais cette relation me convenait. Je n’ai jamais cherché à aller plus loin, à entrevoir des possibilités, parce que je savais que je gâcherais tout. Bien qu’aux yeux de tous, j’étais la copine de Caelan, nous avions beau nier, pour tous ce n’était qu’une question de temps avant que nous finissions ensemble.

C’est avec lui que je vécus ma première cuite, une fête lycéenne pour fêter l’arrivée de l’été. Il me protégea de tous ceux qui voulaient abuser de moi, veillant sur moi jusqu’au moment de mon réveil. Puis vint mon second amour, le troisième, le quatrième. Je les enchainais. Pour tous j’étais la garce de service, qui sort avec tous les mecs. Ce n’était pas vraiment ça, je tombais amoureuse du premier qui s’accrochait à moi, voulant tellement être appréciée par tous à chacun. Caelan resta à mes côtés se foutant des qu’en dira-t-on, beaucoup furent ceux qui disait que je me moquais de lui, qu’il ne comptait pas. Il resta à m’épauler. Nous continuèrent de rester un duo de choc, sans le pilier qu’il était j’aurais sans aucun doute arrêté de me tenir la tête en dehors de l’eau.

Il avança dans sa vie, rencontrant Roxanne. Je connus une phase de jalousie, je lui en voulais de prendre de la place dans le cœur de Caelan, alors que j’avais toujours été la seule qui comptait. J’en voulais à Caelan de m’oublier. Puis je réussis à me trouver une place et apprécier cette Roxanne. Jusqu’à cette nuit-là. J’avais déjà quitté mes parents adoptifs, je vivais dans un petit appartement situé dans un beau quartier de Sidney. Je faisais des études de gestion et de management couplé avec un boulot de serveuse dans un petit pub du coin. Celui-ci ne me permettait pas de payer en totalité mon loyer mais mes parents adoptifs m’aidaient contre des visites régulières dont je ne me privais pas.

La vie suivait son cours, ce cours tranquille. Je peux vous assurer que j’étais heureuse bien qu’à cette époque je cherchais toujours le bonheur, avec quelqu’un, avoir quelque chose. On coure toujours après le bonheur sans se rendre compte qu’il est là. Bien sûr je n’avais pas tout ce que je souhaitais, mais cela importait peu. La nuit où je le réalisais fut celle de la tempête, lorsque Caelan frappa à ma porte. Il avait tout perdu, cette fois je devais être forte pour deux, avoir des épaules assez large pour qu’il puisse s’appuyer dessus. Le coup de foudre amical existe, le mien c’est Caelan, je ne peux vous dire qu’une chose, je voulais être là pour lui, si bien que toute la nuit durant nous cherchâmes son frère. Seulement les intempéries s’intensifiaient. Nous fume parqués dans une école. Je n’en pouvais plus, à peine après avoir posé ma tête sur Caelan, je m’endormais. Soudain le noir total. Le sommeil était venu me cueillir.


❧ ❧ ❧




Dernière édition par Emily S. Hiddincks le Ven 18 Jan 2013 - 17:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : Vingt-neuf ans
▌Occupation : Pédiatre
▌Statut : Célibataire endurci
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 155
▌Points : 266
▌Célébrité : Joseph Morgan
▌Double compte : Nope
▌Crédits : Babine (avatar), tumblr (gifs), pepperland (sign)

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 11 Jan 2013 - 19:52

OWIIIIIIIII MON EMILY D'AMOUUUUUR
Bienvenuuuuuuue !

Merci de tenter ce scénario J'ai hâte de te lire !

_________________
    ❝STORM THE SORROW❞
    Along the way I find myself to be confined within me. No place for any other's mind to interfere, to grasp the meaning of it all, to overcome my limits, and dance away from any void and empty tones. Just tell me why, just tell me how I can survive this time. I’ve tried to peer into the core, but could not storm the sorrow. My hollow heart has bled me dry, left me to stray. Another time without a trace, condemn me now, send me to hell, for I'm already failing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administratrice
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :


« Voilà peut-être la question la plus difficile de toute l'aventure humaine : est-il réellement possible de toujours regarder en avant, comme on nous encourage sans cesse à le faire, ou bien devons-nous garder certains vestiges essentiels de notre passé, si douloureux soient-ils, comme un rappel que certains aspects de la vie nous transforment si profondément qu'ils nous habitent à jamais ? Pouvons-nous vraiment refermer la porte sur ce qui continue à nous hanter ? »

▌Age : 24 ans
▌Occupation : Agent de voyagee
▌Statut : Fiancée
▌Date d'arrivée : 11/04/2012
▌Messages : 1519
▌Points : 1553
▌Célébrité : Nina Dobrev

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 11 Jan 2013 - 20:02

Bienvenue miss ! Super choix, j'adore Claire ! Si tu as des questions n'hésites pas hein, et courage pour ta fiche

_________________
what doesn't kill you makes you stronger. « J'avais fais un choix, et cette fois je me sentais capable de le réaliser. Il fallait avancer, et pour ce faire j'étais aidée par la certitude que mon ancienne vie appartenait à un passé que j'étais en train d'abolir. » - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

Le malheur ne distingue pas et, dans sa course errante, il se pose aujourd'hui sur l'un et demain sur l'autre. [Eschyle]

▌Age : 27 ans
▌Occupation : Adjoint du PDG de Perfume's Spencer
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 11/11/2012
▌Messages : 673
▌Points : 718
▌Célébrité : Ian Somerhalder

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Sam 12 Jan 2013 - 15:33

Bienvenueeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!! cheers

Merci de ton inscription, j'espère que tu te plaira sur notre forum ! Tout comme Nora le dit si bien, si tu as la moindre question, n'hésites pas à Mpotter le staff ou le créateur du scénarii qui sera tout aussi décisionnaire que nous dans la validation de ta fiche Very Happy

Courage, j'ai hâte de lire ta présa et bien évidemment je ne peux que te féliciter de ton bon goût pour le scénarii et vava I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre designeuse
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« citation »

▌Age : 28 ans
▌Occupation : ambulancière
▌Statut : « Ça se voit dans tes yeux que tu l’aimes, je le sais parce qu’avant tu me regardais comme lui... »
▌Date d'arrivée : 06/11/2012
▌Messages : 326
▌Points : 403
▌Célébrité : Teresa Palmer
▌Double compte : Nathan A. Porter & Henry J. Collins
▌Crédits : dreamy

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Jeu 17 Jan 2013 - 9:45


bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette

réserves moi un lien avec Claire Super Holt

_________________

J'te mentirais si je te disais que je n'y pense plus et que ça ne me fait plus rien. J'te mentirais si j'te disais que ton absence m'importe peu, et qu'à tes silences je ne pleure jamais. J'te mentirais si j'te disais que je ne souffre pas, que j'pense à autre chose qu'à toi parfois. Et si j'te disais que j'ris beaucoup, que j'me sens libérée... Alors là aussi j'te mentirais. Surtout j'te mentirais si j'te disais que j'm'en fous, que de toute façon je ne t'aime plus, et que t'es plus rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Jeu 17 Jan 2013 - 20:11

Bienvenue et très bon choix d'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Jeu 17 Jan 2013 - 20:57

    Holt
    Bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : 28 ans
▌Occupation : Actuellement au chomage.
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 11/01/2013
▌Messages : 68
▌Points : 78
▌Célébrité : Claire Holt
▌Crédits : witness

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 18 Jan 2013 - 17:20

Alors tout d'abord un gros merci à vous,
@ Caelan: Merci à toi de l'avoir écris, et j'ai hate que tu me lise Wink
@ Nora: Merci beaucoup, & Nina n'est pas mal non plus
@ Kallan, & bien merci! Je n'hésiterais pas et je ne peux que te féliciter à mon tour d'avoir choisit Ian!
@ Catherine: Merci & un lien t'es d'ores et déjà réservé
@ Teona: Merci :)
@ Quinn; Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administratrice
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :


« Voilà peut-être la question la plus difficile de toute l'aventure humaine : est-il réellement possible de toujours regarder en avant, comme on nous encourage sans cesse à le faire, ou bien devons-nous garder certains vestiges essentiels de notre passé, si douloureux soient-ils, comme un rappel que certains aspects de la vie nous transforment si profondément qu'ils nous habitent à jamais ? Pouvons-nous vraiment refermer la porte sur ce qui continue à nous hanter ? »

▌Age : 24 ans
▌Occupation : Agent de voyagee
▌Statut : Fiancée
▌Date d'arrivée : 11/04/2012
▌Messages : 1519
▌Points : 1553
▌Célébrité : Nina Dobrev

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 18 Jan 2013 - 17:28

J'ai validé le code par contre pour la fiche il faut l'avis du créateur mais j'ai lu et pour moi il n'y a aucun soucis :) jveux aussi un lien hihi .

_________________
what doesn't kill you makes you stronger. « J'avais fais un choix, et cette fois je me sentais capable de le réaliser. Il fallait avancer, et pour ce faire j'étais aidée par la certitude que mon ancienne vie appartenait à un passé que j'étais en train d'abolir. » - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : Vingt-neuf ans
▌Occupation : Pédiatre
▌Statut : Célibataire endurci
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 155
▌Points : 266
▌Célébrité : Joseph Morgan
▌Double compte : Nope
▌Crédits : Babine (avatar), tumblr (gifs), pepperland (sign)

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 18 Jan 2013 - 18:19

Je valide également, j'adore !

J'ai une Emily !!!!!!

_________________
    ❝STORM THE SORROW❞
    Along the way I find myself to be confined within me. No place for any other's mind to interfere, to grasp the meaning of it all, to overcome my limits, and dance away from any void and empty tones. Just tell me why, just tell me how I can survive this time. I’ve tried to peer into the core, but could not storm the sorrow. My hollow heart has bled me dry, left me to stray. Another time without a trace, condemn me now, send me to hell, for I'm already failing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administratrice
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :


« Voilà peut-être la question la plus difficile de toute l'aventure humaine : est-il réellement possible de toujours regarder en avant, comme on nous encourage sans cesse à le faire, ou bien devons-nous garder certains vestiges essentiels de notre passé, si douloureux soient-ils, comme un rappel que certains aspects de la vie nous transforment si profondément qu'ils nous habitent à jamais ? Pouvons-nous vraiment refermer la porte sur ce qui continue à nous hanter ? »

▌Age : 24 ans
▌Occupation : Agent de voyagee
▌Statut : Fiancée
▌Date d'arrivée : 11/04/2012
▌Messages : 1519
▌Points : 1553
▌Célébrité : Nina Dobrev

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 18 Jan 2013 - 18:22


toutes nos félicitations !!

tu es validé !

❧ ❧ ❧

toute l'équipe te souhaite la bienvenue...

■■ très jolie fiche, bon jeu parmi nous

■■ Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir recenser ton avatar, afin que personne ne puisse te le prendre. Pour les twisted, n'oubliez pas de venir recenser votre idée, pour les mêmes raisons.

■■ Tu vas également pouvoir te rendre dans la partie gestion de votre personnage pour y recenser ton métier ou demander un toit au dessus de la tête. Dans cette même partie, tu peux créer un sujet pour recenser tes liens et un autre pour tes sujets.

■■ Bien évidemment, tu peux dès à présent flooder et jouer à volonté Wink

■■ Pour développer ton personnage et son entourage, tu vas avoir la chance de créer un scénario pour lui. N'oublie pas évidemment de recenser immédiatement son avatar une fois qu'il est terminé.

■■ La communication, c'est important, c'est pourquoi sont mis à ta disposition une section téléphone ou encore le fameux formspring pour affronter les questions et le regard des autres.

■■ Et maintenant que tu as fait tout ça, tu peux t'amuser à volonté et surtout, rp sans limite Wink


et un bon jeu parmi nous!

❧ ❧ ❧



_________________
what doesn't kill you makes you stronger. « J'avais fais un choix, et cette fois je me sentais capable de le réaliser. Il fallait avancer, et pour ce faire j'étais aidée par la certitude que mon ancienne vie appartenait à un passé que j'étais en train d'abolir. » - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
▌Age : 28 yo.
▌Occupation : Journaliste.
▌Statut : En couple.
▌Date d'arrivée : 10/01/2013
▌Messages : 457
▌Points : 475
▌Célébrité : Amber Heard
▌Double compte : Nope.
▌Crédits : Homewrecker

MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   Ven 18 Jan 2013 - 20:39

Encore bienvenue bichette
(hate de jouer avec toi)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: Emily ♣ In darkness   

Revenir en haut Aller en bas
 

Emily ♣ In darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: In the eye of the cyclone :: Warning 2: Passports :: Bienvenue à Sydney !-