Partagez | 
 

 Like we used to ϟ Skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


PRETTY FACE

▌Love me or love me not : uc


▌Age : 25 ans
▌Occupation : Styliste
▌Date d'arrivée : 19/11/2012
▌Messages : 55
▌Points : 67
▌Célébrité : Dianna Agron
▌Crédits : Milou.

MessageSujet: Like we used to ϟ Skye   Lun 31 Déc 2012 - 14:15




    Silver tournait en rond comme un lion en cage, elle était comme un enfant le jour de Noël. Plus que cela même, la jeune femme allait passer son après-midi avec sa sœur qui n'avait pas l'air de lui tenir rigueur de son absence durant ces trois dernières années. À sa place, la styliste aurait été plus rancunière que cela. Mais si Skye ne lui en voulait pas, la blonde commençait à penser qu'il était peut-être temps pour elle d'arrêter d'autant se punir. Ce qu'elle faisait depuis sa dernière visite en prison. Depuis ce jour, Silver avait l'impression de ressembler à son père plus qu'elle ne l'avait jamais soupçonné et cela était loin d'être plaisant. En chaque action qu'elle effectuait et qui ne la ravissait point, elle y voyait une trace de son père. Lui qui avait sacrifié sa famille pour une histoire de réputation, pour son travail ... La blonde avait trouvé ça détestable mais elle s'était détesté davantage pour avoir fait la même chose quelques temps après le procès de sa soeur. Tout comme elle s'était détestée de n'avoir arrangé ses dires. La vérité, c'était que l'envie de réussir est plus forte que tout. Son paternel lui avait bien sûr dit maintes et maintes fois mais jamais elle n'aurait pensé que cela soit vrai. Secouant la tête, et se reconcentrant sur son croquis, Silver essaya de ne plus penser au passé - ou plutôt aux erreurs qu'elle avait commis dans le passé- comme elle l'avait souvent fait durant ces cinq dernières années. Mais à chaque fois, la culpabilité venait la hanter. Il n'y avait rien de pire que cela ; ce puissant sentiment de culpabilité auquel personne ne pouvait rien faire, pas même l'apaiser un tant soit peu. Mais, en ce jour, la joie surplombait tout cela. C'était comme si, plus rien d'autre importait. Que tout devenait secondaire. Tout l'était. Skye était ce qui avait toujours le plus compté aux yeux de Silver, même pendant son silence. Et rien ne changerait cela. Même si cette dernière se mettait à la haïr de tout son être.

    Son magasin, S.A.W, était étrangement vide pour l'heure qu'il était. Mais c'était le moindre de ses soucis. Les affaires marchaient plus que bien et la jeune femme se disait qu'elle avait -au moins- du temps pour dessiner. Chose devenue assez difficile depuis un certain temps. Regardant nerveusement sa montre, la blonde réalisa qu'il ne restait plus que trente minutes avant qu'elle ne soit "libre".
    Bonjooour ! Silver sursauta, avant d'afficher ce sourire si particulier que tous les commerçants possèdent quand un éventuel acheteur arrive. Bonjour madame Harris ! Comment allez-vous ? Et votre petit Lucky va mieux ? demanda-t-elle, s'intéressant vraiment à la réponse. Pour Silver, ce genre de contact avec sa clientèle était un vrai plus. La styliste savait ce qu'il fallait dire à qui, qui voulait quoi, quelle fréquence à laquelle ses clientes venaient, etc. Pour rien au monde la blonde voulait changer tout cela pour se retrouver dans un bureau toute la journée, à donner des ordres à ses employés. Bien sûr, l'Australienne voulait que sa petite entreprise fleurisse mais Silver ne voulait pas perdre ce contact humain qu'elle avait et qu'elle trouvait si spécial. Mme Harris, une femme d'une quarantaine d'années, racontait les péripéties de son caniche malade. Au bout de cinq minutes, la blonde se contentait de hocher la tête, n'écoutant plus que d'une oreille. Trop obnubilée par le peu de minutes qu'il lui restait normalement avant de partir. Il fallait toujours que quelqu'un arrive peu de temps avant la fermeture ! Ça, ce n'était pas quelque chose qu'elle regretterait si un jour, elle déménageait de son magasin à un bureau. Eh bien, je pense avoir fini. Et puis je ne voudrais pas vous mettre en retard. La styliste raccompagna sa cliente jusqu'à la porte en papotant - ses habitués aimaient recevoir des attentions particulières - avant de prendre soin d'accrocher son panneau "Fermeture exceptionnelle" qui n'était qu'une formalité, Silver avait prévenu ses clientes régulières.
    Il lui restait plus d'une trentaine de minutes avant son rendez-vous avec Skye pour faire les boutiques, comme avant. La blonde n'avait certes pas le temps de rentrer chez elle mais sa robe fleurie -un brin rétro- lui convenait parfaitement. En plus, elle faisait partie d'une de ses collections et se faire de la pub elle-même était sa spécialité.

    Le centre commercial n'était que peu rempli, les adolescents étaient en cours, les "adultes" au travail. Il n'y avait qu'elle et des retraités, ou presque. Silver avait dix minutes d'avance, c'était parfait. La blonde détestait arriver en retard, elle était toujours très ponctuelle voire trop. L'Australienne se commanda un café, une de ses addictions, avant de s'occuper sur son portable devant le lieu convenu avec Skye. Cinq, dix, quinze minutes passèrent et pas la moindre trace de sa soeur. Mais la blonde ne s'en inquiéta pas, après tout sa soeur aurait dû arriver seulement cinq petites minutes auparavant. Lever la tête et l'apercevoir brisa le coeur de Silver -elle la voyait toujours dans cette atroce combinaison- et fit ressurgir toute la culpabilité qu'elle éprouvait au fond d'elle et qui n'attendait qu'un petit élément pour réapparaître à la surface comme par magie. Mais, l'Australienne tenta de taire ce sentiment avec un sourire avant de rejoindre Skye. Tu m'as manqué ! lança-t-elle en la serrant dans ses bras. C'était plus fort qu'elle. Comment vas-tu ? s'enquit-elle, en essayant de ne pas paraître trop inquiète. Depuis que Skye était sortie de prison, Silver s'inquiétait deux fois plus que lorsqu'elle y était. Comme si, elle risquait plus quelque chose dehors. A vrai dire, la blonde ne savait rien sur la sécurité dans les prisons mais ces dernières années elle ne l'avait jamais pensé en constant danger. Peut-être était-elle trop occupée à s'apitoyer sur son sort. Prête ? Silver s'était senti obligée de rajouter cela, peut-être avec un peu trop d'enthousiasme et l'énorme sourire qui allait avec.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administratrice
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

▌Age : vingt-six ans
▌Occupation : en réinsertion dans la vie active
▌Statut : célibataire
▌Date d'arrivée : 12/04/2012
▌Messages : 192
▌Points : 324
▌Célébrité : candice accola
▌Double compte : Dwight Northwood

MessageSujet: Re: Like we used to ϟ Skye   Mer 2 Jan 2013 - 21:03

silver & skye

« Je n’ai pas trop le temps d’attendre plus longtemps, je ne pensais pas que les archives étaient si longues à trouver, je ne suis sortie que depuis une semaine et demi. » La jeune Skye regarda sa montre et soupira dans le téléphone comme seule une enfant mal élevée savait le faire. Elle avait rendez-vous avec sa petite sœur et cette employée lui faisait perdre tout son temps avec sa petite musique désagréable. Elle parlait évidemment dans le vide, la secrétaire chargée des archives de la prison de Sydney avait disparu de derrière le combiné depuis quinze minutes et Skye commençait se demander si elle n’avait pas définitivement oublié qu’elle parlait à quelqu’un et que la jeune femme attendait une réponse à sa question. Finalement, quand la jeune blonde décida qu’elle serait en retard à son rendez-vous et qu’il était temps de raccrocher, une voix lui parvint. « Mademoiselle Warren ? Je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps, je vous rappelle dès que je trouve ce que vous m’avez demandé, dans les plus brefs délais. » Elle était bien polie pour une femme à qui on demandait une information qu’elle n’était pas obligée de donner. Skye fit donc un effort pour être sympathique avec elle. « Je vous remercie alors, aurevoir. » Il n’y avait plus qu’à attendre. Heureusement, la jeune femme avait pris l’initiative de se préparer pendant que l’employée cherchait ce qu’on lui avait demandé et il ne lui restait plus qu’à enfiler ses chaussures. Des ballerines simples qui allaient parfaitement avec le short blanc et le débardeur qu’elle avait enfilé à la hâte. Elle avait récupéré toutes ses affaires chez Silver la semaine passée, quand cette dernière était passée la prendre à sa sortie de prison. Elle ignorait pourquoi elle trouvait l’attitude de sa sœur étrange depuis quelques temps, depuis qu’elle l’avait retrouvé, un peu éloignée d’elle mais elle venait juste de sortir de prison, peut-être était-ce la cause de sa gêne. Mais la jeune femme s’en fichait, elle voulait juste retrouver sa petite sœur et passer du temps avec elle, comme avant, parce qu’elles avaient toujours été si proches, elle rêvait de refaire ce qu’elles faisaient si bien toutes les deux : du shopping. Elle n’avait pas de souvenir de ces cinq dernières années, pas le moindre et elle ne se souvenait pas avoir été privée de cette activité mais savoir qu’elle l’avait été suffisait à la rendre folle de joie à l’idée de retrouver sa sœur pour en faire. Et puis, il fallait bien qu’elle fasse semblant d’être totalement excitée à la perspective de reprendre une vie normale, c’était tellement difficile dans ses conditions. Mais elle espérait s’en sortir. Elle courut donc hors de son appartement pour se précipiter vers un bus et le prendre au passage, direction le centre commercial. Elle avait pris soin de mettre dans son sac son portable au cas où la secrétaire de la prison la rappelait lorsqu’elle serait avec Silver.

C’est d’ailleurs le sourire aux lèvres qu’elle la retrouva dans un café au centre commercial, l’attendant patiemment. Elle avait cinq minutes de retard, un exploit, la blonde avait rarement l’habitude d’être à l’heure où que ce soit. Elle s’approcha de sa sœur en même temps qu’elle et finit par arriver à sa hauteur. « Tu m'as manqué ! » Elle la serra ensuite dans ses bras et Skye lui rendit son étreinte, trop heureuse de revoir sa sœur même si pour elle, elle ne l’avait jamais quittée. Elle comprenait son sentiment et le partageait à l’instant présent, elle avait de plus en plus de mal à se détacher du fait que cinq années étaient passées, pour elle, elles avaient belles et bien eu lieu et cela la perturbait énormément. « Toi aussi, même si ça ne fait que quelques jours qu’on ne s’est pas vues ! » Souriante, elle se détacha de la jeune femme et la regarda. « Comment vas-tu ? » Elle hocha légèrement la tête avant de jeter un œil autour d’elle pour finalement répondre. « Ça va, j’ai parfois du mal à me dire que je suis bien libre mais je pense pouvoir m’y habituer. Et toi ? » Sa sœur, d’après ce qu’elle avait compris, avait réalisé le rêve qu’elles avaient eu étant enfants toutes les deux et ouvert un magasin portant leurs initiales à toutes les deux. Ce qui avait réchauffé le cœur de Skye. « Prête ? » Skye hocha vivement la tête et continua à mentir à sa sœur, laissant croire qu’elle avait oublié toutes ces choses aussi simples de la vie comme faire du shopping. « Oh oui, tu n’imagines pas combien ça m’a manqué ça aussi ! » Elle sourit et attrapa le bras de sa sœur pour l’entraîner avec elle avec enthousiasme avant de se rappeler un détail et ralentir légèrement l’allure, les sourcils froncés. « Je voulais te demander, tu as des nouvelles de papa et maman ? J’ai essayé de les joindre avec le numéro que tu m’as passé mais ils ne répondent pas et à chaque fois que je laisse un message, ils ne me rappellent pas… Est-ce que tu sais s’ils sont chez eux ou si… » Ou s’ils ignorent royalement leur fille pour éviter de se justifier, de s’excuser ou de revenir sur ce qu’ils avaient fait. Peut-être la pensaient-ils encore coupable et préféraient-ils ne pas la revoir. Une boule se forma dans sa gorge et elle déglutit, comme à chaque fois qu’elle parlait de ses parents quand Silver lui avait appris subtilement qu’ils avaient pris la poudre d’escampette à son arrestation. Ils n’étaient pas venus à son procès et ne l’avait pas revu depuis cinq ans, ce qui blessait la jeune femme qui avait toujours été si proche de sa mère. Mais cette dernière avait suivi son père, arrogant et fier et l’avait abandonné comme si elle n’avait été qu’une inconnue à ses yeux. Elle tourna le visage vers sa sœur, esquissant un léger sourire d’excuse. « Désolée de parler de ça, je pensais juste qu’en apprenant mon innocence, ils reviendraient sur leur décision, je me suis faite des idées je pense… » Et cela la décevait énormément, elle avait perdu ses parents à ce jour et elle en aurait pleuré.

Elle secoua légèrement la tête pour reprendre ses esprits et s’adressa à nouveau à sa sœur. « Promis, j’évite de parler de choses trop déprimantes ! Comment ça va à ton magasin ? Ça ne dérangeait pas que tu fermes spécialement pour la journée ? » Elle savait que sa sœur tenait à ce métier, elles en avaient rêvé toutes les deux et elle espérait ne pas faire perdre une journée inutilement à sa sœur avec leur petite expédition shopping et elle voulait penser un peu à autre chose qu’aux parents si elle le pouvait à présent. Et elle voulait tout savoir sur sa sœur, elle était curieuse de tout connaître, de rattraper le temps perdu avec elle, sans savoir qu’elle lui mentait et qu’elle lui avait tourné le dos comme leurs parents avaient fait avant elle.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Like we used to ϟ Skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: The city :: CBD :: Queen Victoria Building-