Partagez | 
 

 Yeah I want it but no I don't need it |Ft. Constance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

« Put me on your magical boat man, sail me down your chocolatey river of meth »


▌Age : 23 ans
▌Occupation : Arrêt maladie
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 164
▌Points : 182
▌Célébrité : Sam Beeton
▌Crédits : [K]

MessageSujet: Yeah I want it but no I don't need it |Ft. Constance   Lun 17 Déc 2012 - 19:58

Ouvre les yeux. Ouvre les yeux, allez ! Debout, mon gars ! Je finis effectivement par décoller mes paupières l’une de l’autre avant de bailler au point de m’en décrocher à moitié la mâchoire. Bon, où est-ce que je me trouvais ? Toujours le même problème au réveil, j’avais l’angoisse de ne pas me trouver dans un lieu connu, voir pire, de me retrouver dans cet affreux hôpital. Enfin bon, aujourd’hui comme tous les jours depuis maintenant plusieurs semaines, il n’y avait absolument rien à signaler de bizarre dans mon environnement : c’était la bibliothèque de l’université et j’avais finis par m’endormir sur mon bouquin après une demi-heure de lecture. Ah oui… j’étais épuisé ces derniers temps et ce pour une seule raison ; Sugar. Pas de problèmes avec mon taux de glycémie, hein… c’est juste le prénom de la fille de mon frangin (qui trouve des moments pour s’en occuper je-ne-sais-comment malgré ses horaires de travail très exigeants). Comme il avait été décidé que je restais vivre avec lui dans sa maison à Sydney, c’était tout à fait naturel que j’occupe mon temps libre énorme à garder la petite lorsqu’elle n’était pas au jardin d’enfants. Ouais, eh ben si j’avais su à quel point les gamins pouvaient avoir besoin d’attention (surtout ma nièce qui était un cas spécial, selon Ace) je crois que je ne me serais pas jeté à corps perdu dans le baby-sitting comme ça. Franchement, elle était toute choue et gentille et sociable… mais je crois qu’un frère ou une sœur pour l’occuper et lui offrir quelqu’un avec qui jouer n’aurait pas été de trop. Bref, j’étais quand même content de ne pas être le seul à la garder et j’utilisais bien mon temps-libre pour me reposer, même si j’avais repris les cours depuis peu et que profiter du calme de la bibliothèque pour dormir n’était pas très sérieux en tant que « super étudiant ».

Avant de sombrer à nouveau, je m’empressais de lever la tête, puis me remis droit sur ma chaise. Je crois que j’avais un truc spécial aujourd’hui… une fille m’avait abordé la semaine passée pour me demander si j’étais d’accord de participer à un de ses trucs en journalisme, ce à quoi j’avais automatiquement dit « oui » parce que 1) j’étais un mec cool 2) elle était plutôt mignonne. 16 PM en salle B204, j’crois. Bon, alors… c’est quelle heure ? 15H45. Good !

Je me levais au ralenti tout en rangeant mes affaires, puis quittais la zone pour aller vérifier dans un miroir des toilettes que j’avais une tête acceptable et non pas l’apparence d’un zombie. Check, c’était pas un zombie, mais l’intello à lunettes de service qui a mit son t-shirt à l’envers en partant ce matin. J’avais été incapable d’opter pour les lentilles de contact aujourd’hui, pour la simple et bonne raison que j’étais déjà trop fatigué pour faire subir ça à mes yeux. Ce fut la meilleure décision de la semaine, j’évitais ainsi le look drogué avec les orbites rouges-défoncés pour mon entretien.

Après dix minutes de marche dans les couloirs et cinq bâillements, j’arrivais finalement vers les salles de chimie et entrais dans l’une d’entre-elles pour attendre « Constance », sans oser m’asseoir où que ce soit par peur de me rendormir sans m’en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: Yeah I want it but no I don't need it |Ft. Constance   Mar 18 Déc 2012 - 17:55


Cillian et Constance.

Tu traverses l’un des longs couloirs de l’université dans laquelle tu étudies. T’es en forme pour une fois, enfin dans la mesure du possible puisque ton moral est plutôt bas depuis ta rencontre avec Gillian mais en tout cas t’as réussi à récupérer des fêtes dans laquelle t’as trainé tous le week end. Tu pousses une porte et accélère le pas. T’as donné rendez-vous à un élève pour un de tes projets dans le cadre de tes cours de journalisme. Tu lui avais dis seize heures en salle B204 et ta montre affiche déjà seize heures trois. Tu bifurques à droite et laisse tes yeux te balader sur les portes B202, B203, B204. Ta main se pose sur la poignée et doucement tu ouvres la porte.

Il est déjà là, tu te racles la gorge et entre dans la salle. « salut !.. merci d’être venu » tu lui adresses un sourire poli et t’avances un peu. T'as décidé d'faire un effort avec lui et d'pas l'agresser dès l'début, parce que ouais selon tes proches t'es devenue une petite peste, mais là c'est différent, t'as besoin de ce jeune homme. « Moi c’est Constance et tu es ? » t’avais même pas pris l’temps de lui demander la dernière fois, en fait il était juste passé au bon moment au bon endroit, t’avais besoin d’un inconnu et il tombait à pic.. Tu déposes ton sac, où se trouvent diverses affaires, sur une table et te concentre enfin sur ton interlocuteur. Tes yeux se plongent dans les siens et t’as l’impression qu’un truc cloche. T’es pratiquement sur de le connaitre, ou même de l’avoir déjà vu. Tu n’arrives plus à t’arrêter de le fixer jusqu’à ce que tu réalises que tu le dévisages depuis bien trop longtemps alors lentement tu détournes la tête avant de te racler la gorge une nouvelle fois. Ses traits te sont familiers et pourtant tu ne lui as jamais parlé avant aujourd’hui. Tu t’dis qu’il faut vraiment que t’arrêtes de te défoncer le crane en soirée parce que là ca devient franchement grave.. « bon j’pense que je devrais peut-être commencer par t’expliquer en quoi tu vas pouvoir m’aider » tu lui souris et t’assois sur une table installée en face de lui, par habitude et parce que tu es vêtue d’une robe tu croises les jambes. « Dans le cadre d’un devoir donné par l’un de mes professeurs j’ai besoin de recueillir quelques informations sur la catastrophe s’étant produite il y a de cela cinq ans. » tu marques une pauses puis reprend. « Déjà j’aimerais savoir si tu étais à Sydney lors de la tornade et si oui accepterais-tu de m’en parler ? » le projet n’était pas très clair, tout ce que l’on t’avait expliqué c’était qu’il fallait collecter des informations d’une personne ayant vécu ou non la catastrophe et que la suite serait expliquée au prochain cour, toi t’en avais déduis que le professeur s’était surement basé sur ce sujet du fait de la cérémonie faite en hommage aux disparus. Discrètement tu continus de le détailler, te retenant de lui demander si vous ne vous seriez pas déjà croisés auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
 

Yeah I want it but no I don't need it |Ft. Constance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: The day after :: Black Box :: Rp terminés-