Partagez | 
 

 henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Jeu 13 Déc 2012 - 21:37

henry j. collins


■■ nom complet: henry joshua collins ■■ âge: 32 ans ■■ nationalité : australo-canadien ■■ date de naissance: 9 avril ■■ statut social: très amoureux ■■ métier/études: acteur ■■ classe sociale: riche ■■ orientation sexuelle: hétérosexuel ■■ avatar: stephen amell

❧ ❧ ❧


tell me more about you

how I am
charmant ㄨ amusant ㄨ attentif ㄨ protecteur ㄨ attentionné ㄨ honnête ㄨ dynamique ㄨ courageux ㄨ curieux ㄨ intelligent ㄨ fidèle ㄨ charmeur ㄨ romantique ㄨ déterminé ㄨ impulsif ㄨ arrogant ㄨ jaloux

everything you need to know... or not
il a une mémoire photographique ㄨ il fume modérément ㄨ ses parents sont canadiens ㄨ il est très sportif tout comme il aime assister à des matchs ㄨ il adore manger, un vrai morfal ㄨ il a un tatouage sur le torse et un dans le dos ㄨ il a deux chiens et un chat ㄨ il n'est plus trop en contacte avec sa famille ㄨ il était pompier avant de devenir acteur ㄨ il a joué dans trois films à grand succès ce qui fait de lui un acteur mondialement connu ㄨ il a dû suivre une cure de désintoxication pour se débarrasser de son addiction aux anti-douleur ㄨ il a des cicatrices dû à un accident qu'il a eu au cours d'une intervention ㄨ depuis, il a toujours des douleurs à sa jambe droite ㄨ il a horreur de parler de lui, mais se passionne pour la vie des autres ㄨ sa devise, "on a qu'une vie", le suit depuis qu'il a faillit y rester ㄨ Il a deux voitures et une moto, mais il préfère rouler en moto.



twisted: new rule, new life


Twist of fate




En se réveillant ce matin-là, Henry ne s'attendait certainement pas à ce qu'il était sur le point de découvrir. Un coussin dans ses bras pour remplacer la femme qu'il pensait retrouver à son réveil, un canapé en cuir de grande classe à la place d'un lit de camp et une luxueuse villa qui n'avait rien de comparable à l'Opéra dans lequel il s'était endormi la veille, enfin... Il y a cinq ans plutôt.
C'est la sonnerie de la porte qui le sortit de son sommeil, moment qui lui parut étrange et qu'il prit alors pour un rêve, jusqu'à la deuxième sonnerie qui lui fit ouvrir les yeux sur l'oreiller qu'il tenait contre lui. D'un geste rapide, il s'en détacha avant de se lever et de regarder tout autour de lui. Il lui fallut quelques minutes pour se ressaisir, sans comprendre toute fois où il était et ce qui lui arrivait. Une nouvelle sonnerie lui fit prendre conscience du mal de tête qu'il avait, comme s'il s'était pris la cuite du siècle la veille. Puis il finit tout de même par se diriger vers la porte d'entrée, l'air intrigué et ne pensant surement pas se retrouver face à toute une foule. « C'est pas trop tôt! » Lui lança l'homme face à lui alors qu'il plissait les yeux face aux flashs des appareils des paparazzis et aux cris des femmes qui lui donnait davantage mal à la tête. Machinalement, il ferma la porte une fois l'inconnu à l'intérieur et après quelques secondes se tourna vers lui et se mis à le suivre en direction de la cuisine. « Je dois avouer que tu es très doué... Faire la une pour non pas une frasque, mais deux. C'est presque du jamais vu. » Henry dévisageait l'homme en écoutant un mot sur deux de ce qu'il venait de lui dire avant de prendre la parole légèrement confus. « Excusez moi, mais... On se connait? » L'homme soupira avant de simuler un rire. « Ahahah, très drôle. Au lieu de raconter des conneries, tu ferais bien d'aller te doucher et te changer, on a rendez vous avec Miller pour ton prochain film et je préférerais qu'il ne te voit pas avec cette tête. » Henry était de plus en plus perdu, mais ne voulant pas être pris pour un fou, ce qu'il était surement en train de devenir selon lui, il s'exécuta et revint après quelques minutes vers celui dont il ne connaissait pas encore le nom, ni le statut.

Durant toute une journée, il eu l'impression d'être dans le corps d'un autre. Un autre qui serait acteur depuis près de trois ans, qui serait ainsi devenu un homme riche et célèbre dans le monde. Quelqu'un qu'il n'avait jamais pensé devenir, pourtant, après de longues heures passées devant la glace, il ne faisait aucun doute qu'il était bien lui-même. Mais alors, comment en était-il arrivé là? C'est une nouvelle sonnerie qui le sorti de ses pensées et à laquelle il s'empressa de répondre, de plus en plus curieux.

« Oh mon dieu! Abigaëlle, j'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose. » Henry enlaça la jeune femme qui venait de sonner à sa porte. Un comportement plus ou moins étrange qui la surpris à tel point qu'elle ne repoussa pas son ancien compagnon qui finit par la lâcher avant que ses yeux parcours l'entier de son corps. « Je vis une journée de dingue, je ne sais pas ce qui m'arrive... » « Moi non plus... » Réussi-t-elle à articuler en coupant Henry dans son élan, se ressaisissant et reprenant légèrement confiance en elle pour ajouter: « Ah mais si, je sais ce qui m'arrive, je suis sur le point de me faire larguer par mon fiancé parce que je n'ai pas été capable de lui dire que ce que tu as fait ne m'a pas touché. » « Ce que j'ai fait? » Demanda-t-il perplexe. « Ne joues pas les imbéciles, quoi que ça te va à merveille vu que tu en es un! Mais qu'est-ce qui t'a pris de débarquer à mon mariage? Ca se fait peut-être dans les films dans lesquels tu joues, mais dans la réalité, tu ne peux pas te lever un matin et décider que tu vas ruiner le plus beau jour de ma vie. » Henry qui se réveillait avec une amnésie de cinq ans, n'avait pas la moindre idée de ce dont elle parlait, pourtant il n'en montra rien et se contenta d'une question. « Ca l'était vraiment? ... Le plus beau jour de ta vie. » « J'allais épouser l'homme de ma vie, donc oui. » « Sans prétention et si c'était bien l'homme de ta vie que tu voulais épouser, alors je pense que tu t'es trompée d'homme. » Dit-il en se désignant comme étant l'homme de sa vie et il était bien décidé à le lui prouver. « Tu n'es qu'un enfoiré! » Lui lança-t-elle avant de rebrousser chemin.

S'il était heureux de retrouver un visage familier, celle-ci n'avait fait que semer un peu plus le trouble dans sa tête. Alors après quelques minutes à réfléchir, à creuser dans sa mémoire qui ne lui avait jamais fait défaut, il décida de fouiller un peu à la recherche de réponses. Il commença par le salon où il trouva des photos et aucun visage familier excepté ceux de grandes stars qu'il ne se rappelait pas avoir rencontré un jour et puis, il poursuivait jusqu'à tomber sur les magazines que son agent - dont il en savait un peu plus - lui avait apporté. « Henry Collins, roi de la débauche et briseur de couple. » « H. C. fait irruption au mariage du célèbre X. » « Pas sûr que tout le monde se soit autant amusé qu'H. C. hier soir. » ... Tels étaient les titres des magazines ce jour-là et en feuilletant les pages, Henry ne se reconnaissait pas, sauf pour une chose...

FLASHBACK
« Attendez! Stop! Je souhaiterais dire quelque chose. » Interrompit Henry qui assistait au mariage dans un coin de la salle, mais qui fut incapable de le laisser aller jusqu'à son terme. Il s'avançait alors dans l'allé qu'Abigaëlle avait emprunté quelques minutes plus tôt dans une robe sublime et une fois à sa hauteur, il se mit à parler. « Pardonnes moi par avance pour ce que je suis sûr le point de faire, mais je ne peux pas te laisser épouser ce type sans rien dire... Dès mon premier jour en tant que pompier, je me suis promis de ne jamais mélanger vie privée et vie professionnelle, mais lorsque je t'ai rencontré, j'ai su que je serais incapable de tenir ma promesse. Du moment où j'avais croisé ton regard, je savais qu'il me serait impossible de te sortir de ma tête et c'est ce qui s'est passé. C'était il y a longtemps, mais je me rappelle encore de chaque instant comme si c'était hier, car même si j'ai réussi à tout gâcher, je n'ai jamais cessé de t'aimer et ce sentiment n'a fait que me rappeler à chaque seconde de ma vie à quel point j'avais été con. J'ai croisé beaucoup de femmes dans ma vie, mais jamais je n'ai ressenti pour elles, ce que j'ai ressenti pour toi. Tu as fait de moi l'homme le plus heureux de cette terre en m'aimant, le plus malheureux en partant et aujourd'hui, celui prêt à tout pour retrouver ce que nous avions. Je t'aime Abigaëlle et rien ne pourra changer ça. » Un long silence suivit ce discours alors que tout le monde semblait mal à l'aise. Ils avaient tous les yeux rivés sur Henry et attendaient une réponse d'Abigaëlle, mais s'était sans compter sur l'intervention de la sécurité qui était restée, jusque là, totalement immobile et légèrement admiratif. Et Henry qui avait dit tout ce qu'il avait à dire, ne se débâti pas lorsqu'ils le saisirent pour l'emmener à l'extérieur.


❧ ❧ ❧

lucky luck


■■ âge: 21 ans ■■ comment avez-vous connu le forum : PRD ■■ que pensez-vous du forum: ■■ présence par semaine: 3-4j/semaine ■■ personnage inventé ou scénario: inventé ■■ code du règlement: OK B.BOOP





Dernière édition par Henry J. Collins le Dim 20 Jan 2013 - 13:55, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Jeu 13 Déc 2012 - 21:37

henry j. collins



❧ ❧ ❧


tell me your story

« Bonjour Mademoiselle. Je suis l'officier Collins, je vais vous aider à sortir de là. Est-ce que vous arrivez à bouger? » Henry venait d'ouvrir la porte arrière du véhicule afin d'aider la jeune femme à s'en extraire et ainsi rejoindre la terre ferme. Elle venait d'être la victime d'un camion qui avait envoyer sa voiture contre la barrière du pont qu'elle était en train de traverser et celle-ci menaçait à présent s'écraser dans une eau à quelques dizaines de mètres de là, chute qui lui serrait fatale. C'est pourquoi il n'y avait pas de temps à perdre. « Oui, enfin... non. Non je ne peux pas. » Dit-elle paniquée avant que la voiture avance davantage dans le vide. Un léger cri lui échappa alors qu'elle s'agrippait un peu plus à son siège. « Tenez cette putain de voiture! » Cria Henry à ses coéquipiers faute de l'absence du camion qui les aurait bien aidé mais qui n'avait pu se frayer un chemin à cause de la densité du trafic. « Allez vous en, c'est trop tard. » Lui ordonna la jeune femme dans la voiture. « Je n'ai pas choisi de faire se métier pour regarder quelqu'un crever sous mes yeux. » Il se mit alors à enlever son casque, puis sa veste pour être moins lourd et se faufila sur le siège arrière. Dans un sursaut, la jeune femme tourna la tête vers Henry. « Mais qu'est-ce que vous faites? » « Je vous sauve la vie... Comment vous appelez-vous? » « Abigaëlle. » « Très bien Abigaëlle, maintenant vous avez le choix. Soit nous mourrons tous les deux dans un tragique accident de la route et faisons la une de la presse demain, soit vous vous attrapez ma main et nous sortons d'ici tout en douceur et en entier. Mais ne réfléchissez pas trop longtemps, car bientôt vous n'aurez plus trop le choix. » Elle n'hésita pas une seconde et attrapa rapidement la main qu'Henry lui tendait. Celui-ci s'empressa de les tirer à l’extérieur du véhicule avant de voir ce dernier poursuivre sa route.
« Comment allez-vous? » « Beaucoup mieux maintenant. » Elle lui adressa un doux sourire avant d'ajouter: « Merci. » « Je n'ai fait que mon boulot. » « Et vous le faites incroyablement bien, quoi qu'un peu dangereusement. » « Promis, dans une prochaine vie je m'essayerais à un job de bureaucrate. » Tous les deux affichèrent un sourire amusé avant de se quitter.... Mais pas pour longtemps.
Il ne fallut que quelques jours à Abigaëlle pour se rendre à la caserne où Henry travaillait et pour l'inviter à boire un café en guise de remerciement et bien entendu, plus si affinité. Et il ne fallut que quelques secondes à Henry pour accepter son invitation. « Vous avez toujours voulu être pompier? » « On peut dire ça. Mon père et mon grand-père étaient pompiers, je baigne dedans depuis que je suis petit, alors je n'ai jamais eu l'idée de chercher plus loin. » « Et votre petite-amie, elle arrive à vivre avec le fait que vous risquez chaque jour votre vie pour celle des autres? » « Qui a dit que j'avais une petite-amie? » Henry hausse les sourcils et afficha un sourire amusé. Il avait bien compris où elle voulait en venir et ça tombait bien, il avait justement envie d'aborder le sujet. « Et bien, je ne sais pas. Vous êtes un homme charmant et plutôt pas mal... Alors... » « Plutôt pas mal? C'est décevant. » Répondit-il faussement vexé. « Et bien non, l'homme charmant et plutôt pas mal, comme vous dites, n'a personne dans sa vie. Mais retournons la question, si vous sortiez avec un homme plutôt pas mal et qui risque sa vie jour après jour pour celle de parfaits inconnus. Comment le vivriez-vous? » « Je serais morte de peur à l'idée qu'un jour il ne rentre pas, mais je ne m'opposerais pas face à quelque chose qui le rend heureux, à la condition qu'il garde une petite place pour moi dans un coin de ses pensées. » Leurs regards ne te détachaient plus et se fut le début d'une trop courte mais belle histoire.

***
« Oh mon dieu. » Chacun exprimait son angoisse à sa façon, par des paroles, par des prières, par des pleurs, ... Même les pompiers restaient là, quelques secondes, incapable de faire un pas de plus vers cet immeuble qui menaçait de s'effondrer suite à une explosion. Mais des cris les sortirent de leur torpeur et soudain ils s'activèrent à la recherche d'un moyen d'aider les gens encore prisonnier de ce château de carte grandeur nature. Le plan en tête, quelques courageux pompiers s'aventurèrent dans ce qui allait très vite devenir un tas de décombres meurtrier. Les murs s'effondraient les uns après les autres, la chaleur était étouffante à partir du quatrième étage, le sols craquaient sous les pas de chacun et cédaient gentiment, chaque seconde un peu plus. Très vite, la mission des pompiers n'étaient plus de sauver la vie des habitants, mais leur propre vie avant tout. Henry fit une chute de plusieurs mètres et se réveilla après une dizaine de minutes d'inconscience. Il chercha ses coéquipiers du regard, mais ne trouva qu'un corps calciné. Incapable de se lever, il rampa jusqu'à ce qui pouvait ressembler le plus à une sortie et s'extrayait juste à temps du bâtiment qui s'écroulait sous ses yeux. Un triste évènement dont il fut le seul rescapé.

***
« Où vas-tu? » Demanda Henry qui rentrait et tombait nez à nez avec Abigaëlle et sa valise. « Je suis tombée amoureuse d'un homme charmant et prêt à tout pour sauver la vie d'une inconnue, pas d'un drogué qui déverse sa colère sur le premier venu. » Répondit-elle les yeux humides et la gorge serrée. « Où tu veux en venir? » Il posait cette question tout en connaissant parfaitement la réponse. Depuis le drame qui s'était déroulé, il y a de cela trois mois, Henry n'était plus le même. Il avait passé plusieurs semaines à l'hôpital avant de reprendre le boulot, mais l'une de ses jambes, plus touchée que le reste de son corps qui n'avait que quelques cicatrices, lui faisait si mal qu'il était obligé de se bourrer de cachets pour atténuer un maximum la douleur. Ce qui eu pour effet de changer son comportement habituellement charmant, par violent et agressif. Jamais il ne leva la main sur Abigaëlle, mais il en fit suffisamment pour lui donner envie de fuir. « Je ne veux plus de cette vie Henry. Je pense mériter mieux, alors pour répondre à ta première question, je vais chercher mieux. Même si du fond de mon coeur, j'espère te retrouver au bout du chemin que je vais entamer. » Elle s'était rapprochée d'Henry et avait posé sa main sur sa joue avant de l'embrasser au coin des lèvres. Elle l'aimait toujours, mais elle refusait de le voir se détruire à coup de cachets et d'excès de colère, sans pouvoir l'aider. C'est pourquoi elle quitta l'appartement dans lequel ils avaient emménagé il y a de cela deux ans, même pas trois mois après s'être rencontré.

***
« Collins, j'peux te parler? » Henry acquiesça et referma le frigo, abandonnant l'idée de grignoter quelque chose pour suivre son chef dans son bureau. Il savait déjà ce qu'il allait dire, mais à vrai dire, depuis qu'Abigaëlle était partie, il se fichait bien du reste. « Assieds toi. » Il s'exécuta sans bronché et attendit la suite. « Comment va ta jambe? » « Bien Monsieur. » « Henry, je suis pompier depuis vingt ans. J'en ai vu des types comme toi qui ferait tout pour ne pas perdre ce qui leur reste. » Henry baissa les yeux vers ses mains, alors que le chef poursuivait. « Crois moi, tes collègues ton couvert jusqu'au bout. Mais maintenant, il va falloir que tu sois honnête avec moi si tu veux que j'en fasse de même. Un homme a porte plainte contre toi. Selon lui, tu l'aurais frappé durant une mission. Je ne te demande pas si c'est vrai, je te demande juste de prendre du temps pour toi et de revenir une fois tes soucis réglés. » Il lui tendit une carte qu'Henry regarda un moment avant de la prendre et de sortir du bureau sans un mot. Il traversa les longs couloirs de la caserne et rejoint son casier pour y récupérer ses affaires. Bizarrement, il n'avait pas tenu tête à son chef, peut-être parce qu'il s'y était préparé, parce que cela ne l'atteignait même plus, par respect ou même les trois. Lui même y avait pensé, au centre de désintox, et il y pensera encore un moment avant de prendre sa décision...

***
« Henry? » C'est elle et ce jour qui le décideront. « Je sais que tu es très occupée et je vais faire vite. J'y pense depuis que tu es partie et j'y ai encore pensé aujourd'hui avec cette tempête qui approche... Je ne supporte pas l'idée de te perdre, je veux être avec toi, alors je vais le faire. Je vais aller dans ce centre, je vais me faire aider et je redeviendrais l'homme dont tu es tombée amoureuse. Je te le promets... » « Henry... Je quitte Sydney. » Lui lança-t-elle, touchée par sa déclaration et gênée parce qu'elle avait déjà pris sa décision quelques heures plus tôt. « Comment ça? » « On m'a proposé un poste ailleurs et j'ai accepté. J'ai besoin de changer d'air et de voir autre chose... Je ne sais pas quand je reviendrais et si je reviendrais. » « Oh... » C'est tout ce qui pu sortir de sa bouche sur le moment. Lui qui venait de mettre sa carrière de côté pour un moment, ne pensait pas qu'il devrait faire de même pour Abigaëlle, mais sur une plus longue durée. Il se sentait soudainement bête d'avoir pensé une seule seconde qu'elle l'attendrait. Après tout, elle l'avait quitté, elle était en droit de poursuivre sa vie. « Abi! On a besoin de toi! » Elle tourna rapidement la tête avant de regarder à nouveau Henry. « Excuses moi, je... » Il ne la laissa pas terminer et répondit: « Vas-y. » Cela se lisait sur son visage qu'il était légèrement perdu, mais le ton de sa voix était resté le même et lui adressa même un doux sourire avant de tourner les talons.
Une fois rentrer dans cet Opéra, impossible d'en ressortir, Henry avait donc rejoint son lit de camp en attendant que le temps passe. Jusqu'à la nuit tombée, il ne fit que se répéter les mots d'Abigaëlle, jusqu'à ce qu'il sente une présence à côté de lui. Il ouvrit les yeux et retrouva la jeune femme qui vint se glisser sous sa couverture et coller son corps contre le sien. Ils n'échangèrent pas un mot, mais se contentèrent de passer une dernière nuit dans les bras l'un de l'autre.


❧ ❧ ❧




Dernière édition par Henry J. Collins le Sam 19 Jan 2013 - 11:14, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Jeu 13 Déc 2012 - 21:45

bon choix d'avatar! bienvenue *-*
Revenir en haut Aller en bas
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Jeu 13 Déc 2012 - 22:05

merci

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. »

W. Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Once upon a time, I was falling in love. Now I'm only falling apart. »

▌Age : 26 ans
▌Occupation : Ballerine
▌Statut : C'est compliqué
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 103
▌Points : 115
▌Célébrité : Emma Stone
▌Crédits : Frenchaddict ; Tumblr

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Ven 14 Déc 2012 - 18:44


_________________



    There comes you to keep me safe from harm. There comes you to take me in your arms.Birdy. / @Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Ven 14 Déc 2012 - 19:32

Ca c'est de l'accueil! Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

▌Age : 23 y.o.
▌Occupation : Chef cuisinier.
▌Statut : Serial fucker
▌Date d'arrivée : 23/11/2012
▌Messages : 215
▌Points : 228
▌Célébrité : Harvey Newton Haydon
▌Double compte : none.
▌Crédits : love disaster.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Ven 14 Déc 2012 - 19:44

Bienvenue parmi nous

_________________
Ave Caesar morituri te salutant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Sam 15 Déc 2012 - 9:50

merci

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. »

W. Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

« Put me on your magical boat man, sail me down your chocolatey river of meth »


▌Age : 23 ans
▌Occupation : Arrêt maladie
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 164
▌Points : 182
▌Célébrité : Sam Beeton
▌Crédits : [K]

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Sam 15 Déc 2012 - 22:20

M'en veux pas mais tu m'inspires ce sketch:

http://www.youtube.com/watch?v=Wg00WQdUb2k




Bref XD

BIENVENUE ♥

_________________
I don't feel like this accurately portrays the person that I truly am, bitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Dim 16 Déc 2012 - 12:22

Bienvenue sur TOF ! Very Happy Excellent choix d'avatar, et bonne chance pour la rédaction de ta fiche *-*
Revenir en haut Aller en bas
votre designeuse
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« citation »

▌Age : 28 ans
▌Occupation : ambulancière
▌Statut : « Ça se voit dans tes yeux que tu l’aimes, je le sais parce qu’avant tu me regardais comme lui... »
▌Date d'arrivée : 06/11/2012
▌Messages : 326
▌Points : 403
▌Célébrité : Teresa Palmer
▌Double compte : Nathan A. Porter & Henry J. Collins
▌Crédits : dreamy

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Lun 17 Déc 2012 - 8:22

MAX
bienvenue

bon courage pour ta fiche et merci pour ton inscription.
hésites pas en cas de besoin

_________________

J'te mentirais si je te disais que je n'y pense plus et que ça ne me fait plus rien. J'te mentirais si j'te disais que ton absence m'importe peu, et qu'à tes silences je ne pleure jamais. J'te mentirais si j'te disais que je ne souffre pas, que j'pense à autre chose qu'à toi parfois. Et si j'te disais que j'ris beaucoup, que j'me sens libérée... Alors là aussi j'te mentirais. Surtout j'te mentirais si j'te disais que j'm'en fous, que de toute façon je ne t'aime plus, et que t'es plus rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administratrice
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :


« Voilà peut-être la question la plus difficile de toute l'aventure humaine : est-il réellement possible de toujours regarder en avant, comme on nous encourage sans cesse à le faire, ou bien devons-nous garder certains vestiges essentiels de notre passé, si douloureux soient-ils, comme un rappel que certains aspects de la vie nous transforment si profondément qu'ils nous habitent à jamais ? Pouvons-nous vraiment refermer la porte sur ce qui continue à nous hanter ? »

▌Age : 24 ans
▌Occupation : Agent de voyagee
▌Statut : Fiancée
▌Date d'arrivée : 11/04/2012
▌Messages : 1519
▌Points : 1553
▌Célébrité : Nina Dobrev

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Lun 17 Déc 2012 - 10:59

Bienvenue, Max I love you bonne chance pour ta fiche.

_________________
what doesn't kill you makes you stronger. « J'avais fais un choix, et cette fois je me sentais capable de le réaliser. Il fallait avancer, et pour ce faire j'étais aidée par la certitude que mon ancienne vie appartenait à un passé que j'étais en train d'abolir. » - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Lun 17 Déc 2012 - 15:51

Cillian:
j'espère que je ressemble pas à CE Henry
Enfin bref, merci quand même Razz I love you

Merci à tous les trois & promis, j'hésiterais pas Cath'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

Le malheur ne distingue pas et, dans sa course errante, il se pose aujourd'hui sur l'un et demain sur l'autre. [Eschyle]

▌Age : 27 ans
▌Occupation : Adjoint du PDG de Perfume's Spencer
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 11/11/2012
▌Messages : 673
▌Points : 718
▌Célébrité : Ian Somerhalder

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Lun 17 Déc 2012 - 21:19

Bienvenueeeeeeeeeeeee !

Comme Cath l'a si bien dit, Mpotte nous en cas de besoin Wink
En attendant bonne continuation pour ta fiche et merci de ton inscription sur TOF

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Mar 18 Déc 2012 - 8:46

Merci

Ian

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. »

W. Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre designeuse
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« citation »

▌Age : 28 ans
▌Occupation : ambulancière
▌Statut : « Ça se voit dans tes yeux que tu l’aimes, je le sais parce qu’avant tu me regardais comme lui... »
▌Date d'arrivée : 06/11/2012
▌Messages : 326
▌Points : 403
▌Célébrité : Teresa Palmer
▌Double compte : Nathan A. Porter & Henry J. Collins
▌Crédits : dreamy

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Mar 18 Déc 2012 - 11:08


toutes nos félicitations !!

tu es validé !

❧ ❧ ❧

toute l'équipe te souhaite la bienvenue...

■■ Histoire intéressante, je me réjouis d'en voir l'évolution.

■■ Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir recenser ton avatar, afin que personne ne puisse te le prendre. Pour les twisted, n'oubliez pas de venir recenser votre idée, pour les mêmes raisons.

■■ Tu vas également pouvoir te rendre dans la partie gestion de votre personnage pour y recenser ton métier ou demander un toit au dessus de la tête. Dans cette même partie, tu peux créer un sujet pour recenser tes liens et un autre pour tes sujets.

■■ Bien évidemment, tu peux dès à présent flooder et jouer à volonté Wink

■■ Pour développer ton personnage et son entourage, tu vas avoir la chance de créer un scénario pour lui. N'oublie pas évidemment de recenser immédiatement son avatar une fois qu'il est terminé.

■■ La communication, c'est important, c'est pourquoi sont mis à ta disposition une section téléphone ou encore le fameux formspring pour affronter les questions et le regard des autres.

■■ Et maintenant que tu as fait tout ça, tu peux t'amuser à volonté et surtout, rp sans limite Wink


et un bon jeu parmi nous!

❧ ❧ ❧



_________________

J'te mentirais si je te disais que je n'y pense plus et que ça ne me fait plus rien. J'te mentirais si j'te disais que ton absence m'importe peu, et qu'à tes silences je ne pleure jamais. J'te mentirais si j'te disais que je ne souffre pas, que j'pense à autre chose qu'à toi parfois. Et si j'te disais que j'ris beaucoup, que j'me sens libérée... Alors là aussi j'te mentirais. Surtout j'te mentirais si j'te disais que j'm'en fous, que de toute façon je ne t'aime plus, et que t'es plus rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
votre administrateur
PRETTY FACE

▌Love me or love me not :
« Il y a une marée dans les affaires des hommes, prises dans son flux elle porte au succès. Mais si l'on manque sa chance, le grand voyage de la vie s'échoue misérablement sur le sable. Or aujourd'hui nous sommes à marée haute. Prenons le flot tant qu'il est favorable ou tout ce que l'on a risqué sera perdu. »

W. Shakespeare

▌Age : 32 ans
▌Occupation : acteur, anciennement pompier
▌Statut : amoureux de la même femme depuis presque 8 ans.
▌Date d'arrivée : 13/12/2012
▌Messages : 103
▌Points : 112
▌Célébrité : Stephen Amell
▌Double compte : Catherine Jones-Grayson & Nathan A. Porter
▌Crédits : liloo & tumblr.

MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   Mar 18 Déc 2012 - 11:32

merci

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. »

W. Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».   

Revenir en haut Aller en bas
 

henry j. collins ∇ Comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut ».

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: In the eye of the cyclone :: Warning 2: Passports :: Bienvenue à Sydney !-