Partagez | 
 

 Take me to the crystal [Wayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

« Put me on your magical boat man, sail me down your chocolatey river of meth »


▌Age : 23 ans
▌Occupation : Arrêt maladie
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 164
▌Points : 182
▌Célébrité : Sam Beeton
▌Crédits : [K]

MessageSujet: Take me to the crystal [Wayne]   Lun 10 Déc 2012 - 14:27


trust no smart-ass


▽ J’avais décidé de me rendre seul à l’aquarium pour une raison qui ne regardait que moi
Dieu qu’on était bien là dehors ! Une chance qu’on soit l’été en Australie, je n’aurais pas aimé devoir rester enfermé chez moi à cause de la pluie et du froid alors que je venais enfin de sortir de mon trou. Tous des cons là-bas, heureusement que le psy avait finalement décidé que j’étais apte à me débrouiller hors de leur clinique. Hum. Sortir était un problème, mais rattraper le temps perdu en était un autre. Je n’avais pas l’intention de me laisser déstabiliser malgré mon handicap, mais il fallait avouer que c’était gênant d’avoir raté tant d’années de cours. Techniquement, je devrais déjà avoir mon master à l’heure qu’il est... c’est-à-dire un papier, c’est-à-dire un job et surtout de l’argent. Vous connaissez le salaire d’un ingénieur chimiste, vous ? Non ? Ah bah, dommage, parce que c’est pas rien. Et moi j’ai quoi ? Un certificat de maladie. C’était pas trop gratifiant, mais au moins mes parents disaient amen à presque tout ce que je voulais et ce depuis plus d’une semaine. En échange, je m’étais réinscris à l’université… tout le monde était content.

Vraiment ? Hahaha… vous ne me connaissez pas assez, vous, je me trompe ? Ça ne vous paraît pas un peu trop joli comme scénario ?

* * * * * * *

Milieu de semaine. J’avais décidé de me rendre seul à l’aquarium pour une raison qui ne regardait que moi, sac à dos sur l’épaule et sourire aux lèvres pour la caissière qui dormait à moitié sur sa chaise. Bien que les poissons et autres animaux marins soient très intéressants à regarder, je ne m’arrêtais que brièvement devant les aquariums, cherchant surtout les caméras de surveillance ainsi que les portes d’accès au personnel… un petit jeu qui dura approximativement dix minutes avant que je trouve ce qui m’intéressait : le local d’entretien.

Coup d’œil à gauche, coup d’œil à droit et puis on passe l’air de rien. Okaaaay, maintenant que j’étais ici, autant ne pas perdre trop de temps et aller directement au but ; il me fallait de la base et de l’acide, ils devaient bien garder ça quelque part dans leurs produits. J’aurais peut-être dû être plus stressé que ça, mais avec tous les calmants que j’avais consommé ces derniers temps, j’avais plus l’impression que tout allait au ralenti… ce qui me permit de trouver assez vite ce que je cherchais et de mettre un litre et demi de chaque dans mon sac. Il ne restait donc plus qu’à sor… ah ben merde, non en fait, se cacher était peut-être une meilleure solution puis-ce que la poignée de la porte venait de s’actionner sans que j’y sois pour rien. Viiiiiite (traduction de Viiiiiite : je regarde autour de moi en me disant que ça serait bien de trouver un endroit où se planquer mais les jambes ne suivent pas le mouvement).
(c) AMIANTE




_________________
I don't feel like this accurately portrays the person that I truly am, bitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Age : 26 ans
▌Occupation : agent d'entretien à l'aquarium de Sydney
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 20/11/2012
▌Messages : 341
▌Points : 361
▌Célébrité : Vinnie Woolston
▌Crédits : rokku

MessageSujet: Re: Take me to the crystal [Wayne]   Mar 11 Déc 2012 - 16:24

Can you imagine us years from today, sharing a parkbench quietly
Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fears

Il a encore dû trouver une excuse pour expliquer l’absence de sa sœur sur son lieu de travail et il a encore dû s’abaisser à voler le repas d’un des employés puisqu’elle ne lui a rien préparé. Il voudrait faire l’aller retour pour s’assurer qu’elle se fait au moins à manger à elle mais sa pause est trop courte pour lui permettre de faire l’aller-retour dans les temps. Et il peut pas se permettre de se faire virer cette fois. Depuis que Judith a commencé à péter les plombs, il doit être responsable. C’est flippant. Il déteste viscéralement cette situation. Toute sa vie, c’est sa jumelle qui l’a pris par la main pour le guider à gauche à droite, a pris les décisions pour eux deux (eux trois souvent, tant que sa mère était encore en vie et soûle 23/24H). Elle lui disait qoi manger, quoi porter, comment se coiffer et, s’il lui arrivait de râler un peu et de se faire entendre par moment, la plupart du temps, il était ravi par cet arrangement. Du coup c’est à lui d’être le guide maintenant et il n’a aucune idée de comment faire ça… Il sait pas cuisiner, il a jamais compris comment marchait la machine a laver (qui en plus fait des siennes depuis deux ans et que Judith était la seule à pouvoir dompter), il ne s’est jamais occupé de payer les factures : bref il est totalement largué.
Et comme si tout n’était pas assez embrouillé dans son esprit comme ça, il faut que Nora Spencer, cette sale connasse, lui fasse perdre quelques neurones qui lui auraient été bien utiles en le renversant avec sa sale voiture de riche…
En plus il avait mal partout maintenant.

Wayne pousse un soupir, réajuste son casque sur ses oreilles et se dirige d’un pas boitillant vers la réserve. Parce qu’évidemment, il a oublié de faire le plein et s’est retrouvé à cours de javel pendant son nettoyage des toilettes de l’aile sud. Tout le monde a l’air de s’être mis d’accord pour lui foutre la rage aujourd’hui. Les gosses crient plus forts et se perdent plus que d’habitude, les parents se disputent plus que d’habitude, même le soleil cogne plus fort… Et y a deux poissons qui ont crevés aussi. C’est la merde partout.

Et voilà que c’est la merde dans le local où sont stockés les produits d’entretien aussi maintenant. Wayne se fige, son regard à peine surpris braqué sur la silhouette vaguement familière d’un brun aux yeux aussi clairs que les siens. Ils se font face, sans un mot, sans bouger le moindre muscle. Wayne se rend vite compte que le type n’a rien à foutre ici. Déjà parce qu’il n’a pas d’uniforme, ensuite parce qu’il connaît tout le monde dans la boite et ne l’a jamais vu par ici et finalement parce qu’il est le seul à avoir la clé du local depuis que Hans a pris sa retraite y a deux semaines. On lui cherche toujours un remplaçant.
Donc ce type est entré ici sans y être autorisé et c’est sa faute parce qu’il n’avait pas fermé le local, comme d’habitude.
« Hem…c’est une zone réservée au personnel en fait » lâche finalement Wayne.
Inutile de lui demander comment il est rentré, il s’en doute. Il ne bouge pas de devant la porte, bloquant le passage à l'intrus au sac à dos qu'il est à présent persuadé d'avoir déjà croisé. Mais où ?

_________________
    Wherever you go you know I’ll be there × if you go far you know I’ll be there × I’ll go anywhere so I’ll see you there × you place the name you know I’ll be there × you name the time you know I’ll be there × I’ll go anywhere so I’ll see you there × I don’t care if you don’t mind I’ll be there not far behind... ■ GREEN DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Love me or love me not :

« Put me on your magical boat man, sail me down your chocolatey river of meth »


▌Age : 23 ans
▌Occupation : Arrêt maladie
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 18/11/2012
▌Messages : 164
▌Points : 182
▌Célébrité : Sam Beeton
▌Crédits : [K]

MessageSujet: Re: Take me to the crystal [Wayne]   Mar 11 Déc 2012 - 18:14


trust no smart-ass


▽ J’avais décidé de me rendre seul à l’aquarium pour une raison qui ne regardait que moi
Okay Tim… c’est le moment de faire chauffer ton cerveau deux secondes pour te trouver une excuse. Je levais les yeux vers l’autre brun aux cheveux longs et me rendis compte qu’il était au moins une fois et demie plus large que moi. Faire du forcing avec lui, c’était même pas envisageable. Au lieu de me mettre à paniquer comme toute personne normalement constituée l’aurait fait, j’ai finis par tourner le regard autour de moi lorsque l’autre m’adressa la parole. C’est bizarre, j’avais une vague impression de déjà vu chez ce type, mais pas trop de moyens pour le replacer dans ma tête.

« Mince... »

Je ne me sentais pas trop à l’aise à l’intérieur de cette pièce toute fermée et sans fenêtres, pourtant les endroits clos ne m’avaient jamais posé de problèmes avant. C’était seulement maintenant que je m’en rendais compte, oui. Je pris une grande inspiration pour chasser ce détail de mon esprit. Sérieusement ? J’avais plus peur de faire une crise de claustro plutôt que de finir chez les flics pour vol… c’était pas un ou deux gars en uniformes qui allaient m’impressionner, je trouverais forcément une bonne excuse à leur donner en cas de besoin. Je trouvais toujours. Et si ce n’était pas moi qui me sortais de la merde, quelqu’un d’autre le ferait à ma place, je m’assurerais de ça.

« Désolé, je me suis trompé. »


Je me suis avancé de quelques pas vers la porte qui resta bloquée malgré mon air « très innocent », ça avait pas l’air de marcher. Il allait quand même pas me faire une fouille par derrière, si ? Come on, mec ! Bouge-toi juste un peu, j’ai du boulot qui m’attend. S’il te plaît ? Mes pupilles et sont reposées sur les siennes et je levais les mains, paumes vers le haut, comme pour lui demander ce qu’il attendait de moi.

« Euh… ? J’ai vraiment besoin d'aller aux toilettes, vous savez. »


(c) AMIANTE




_________________
I don't feel like this accurately portrays the person that I truly am, bitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PRETTY FACE

▌Age : 26 ans
▌Occupation : agent d'entretien à l'aquarium de Sydney
▌Statut : Célibataire
▌Date d'arrivée : 20/11/2012
▌Messages : 341
▌Points : 361
▌Célébrité : Vinnie Woolston
▌Crédits : rokku

MessageSujet: Re: Take me to the crystal [Wayne]   Jeu 13 Déc 2012 - 20:38


Can you imagine us years from today, sharing a parkbench quietly
Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fears

Hm…c’est un moment un peu gênant. Wayne sent bien que quelque chose cloche. Une part de lui lui souffle de laisser filer le type sans chercher à insister, mais son instinct prend le dessus et continue de lui barrer le passage. Un système d’alarme s’est déclenché dans son esprit. Le genre de signal qu’il déclenchait lui-même chez les commerçants quand il venait les dépouiller en douce, chez ses professeurs quand ils le surprenait juste après qu’il ait jeté son joint dans les fourrés ou menacé un autre élève pour qu’il fasse un de ses devoirs à sa place… Le genre de petit bip strident et de nouage de tripe qui survenait quand il prenait sa mère la main sur la bouteille qu’elle avait planqué et avait échappée à leur vigilance à Jude et lui.
Ca le fait un peu chier d’avoir le mauvais rôle mais faut en passer par là par moment non ?
« Les toilettes elles sont bien indiquées par ici alors… Sans vouloir t’offenser ni rien, j’crois que tu te fous de ma gueule. »
Il a dit ça sur un ton toujours parfaitement neutre, les bras ballants, les yeux toujours braqués dans ceux du garçon qui lui dit définitivement quelque chose. C’est frustrant de pas être capable de le resituer… Vraiment frustrant. Et rien que parce que ça l’emmerde, il va retenir l’intrus.
« Y a quoi dans le sac ? » demande-t-il, croisant les bras sur sa poitrine pour se donner un peu plus de prestance, relevant le menton (il a l’air d’un shérif, c’est classe ça) « Ouais, ce sac là. »
L’autre fait l’innocent. La carte de l’abruti, lui aussi l’a joué pas mal de fois pour se sortir de certains guêpiers, mais Wayne connaît trop les ruses.
« J’vais vous demander de l’ouvrir, M’sieur. »

_________________
    Wherever you go you know I’ll be there × if you go far you know I’ll be there × I’ll go anywhere so I’ll see you there × you place the name you know I’ll be there × you name the time you know I’ll be there × I’ll go anywhere so I’ll see you there × I don’t care if you don’t mind I’ll be there not far behind... ■ GREEN DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


PRETTY FACE


MessageSujet: Re: Take me to the crystal [Wayne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Take me to the crystal [Wayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: The city :: CBD :: Aquarium-