Partagez | 
 

 (M/LIBRE) ALEXANDER SKARSGARD ♦ somebody that i used to know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


PRETTY FACE


MessageSujet: (M/LIBRE) ALEXANDER SKARSGARD ♦ somebody that i used to know    Dim 9 Déc 2012 - 11:48

Nikolas nom (au choix)


■■nom complet : Nikolas nom(au choix)■■ âge: 32 ans ■■ nationalité: au choix ■■ métier/études: au choix ■■ avatar souhaité: Alexander Skarsgard ■■ est-il négociable ?: un peu

❧ ❧ ❧

tell me your story

L'histoire est assez libre. C'est votre personnage alors appropriez le vous. Juste quelques points sont à respecter.
• Nikolas est le meilleur ami du grand frère de Salomé, il la connait depuis qu'elle est enfant.
• Ils ont toujours été proches et cela s'est intensifié quand Nikolas a du veiller sur Salomé pendant l'absence de son frère.
• Ils sont sortis ensemble pendant près de deux ans, sans que personne ne le sache.
• Nikolas a finit par céder aux avances d'une de ses collègues et Salomé les a découvert au lit...
• Nikolas a cherché Salomé pendant longtemps après son départ et ne l'a revu que lorsqu'elle est rentrée à Chicago après la tempête.
• Aujourd'hui Salomé est repartie à Sydney après avoir "retrouvé" la mémoire, il va partir essayer de la retrouver.
Après nous verrons ce qu'il s'est passé pendant les cinq années dont Salomé ne se souvient pas ensemble Very Happy


Newcomers


Salomé Turner



Les mois passaient l'absence de Michael se faisait sentir de plus en plus. Salomé sombrait elle se sentait tellement abandonnée. Son père devenait violent, elle avait peur. Un soir, elle rentra un peu plus tard que prévu encore. Ces derniers temps son assiduité en cours diminuait et elle gagnait en mauvaise fréquentation. C'est à plus de 22 heures qu'elle franchit le seuil du domicile familial. Son père l'attendait totalement ivre. Il entra dans une colère énorme, il ne se contrôlait plus. Il leva la main sur sa fille, la frappant au visage. Salomé s’écrasa quelques mètres plus loin, la lèvre en sang et un futur hématome à l’œil. Elle ne pouvait pas rester ici, pas une seconde de plus. Elle partit en courant. Seulement vêtue d'un jean et d'un débardeur le vent s'écrasait contre sa peau, elle était gelée. Elle courrait sans s'arrêter, elle savait où aller. Après une longue course elle s'arrêta devant une porte et frappa. Elle claquait des dents. La porte s'ouvrit. « Nikolas... » Le jeune homme avança choqué de l'état de Salomé. « Mais qu'est ce qui s'est passé ? Tu saignes et tu es gelée ! Entre vite. » Il la dirigea dans son appartement, il devait savoir ce qu'il lui était arrivé. « Parle moi Salomé... » La jeune fille se mit à pleurer. « C'est mon père, il s'est énervé et il m'a frappé. J'ai courut jusqu'ici... Je ne veux pas y retourner Nik', jamais. » Il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras. Sa peau était froide comme la glace. Il caressait ses cheveux, il devait la rassurer. « C'est fini, je suis là. Il ne te fera plus jamais de mal, je te le promets. » La jeune fille resta dans ses bras, elle s'y sentait en sécurité. Elle était fatiguée, elle n'en pouvait plus. Elle tenait à peine sur ses jambes. Nikolas la prit dans ses bras et la porta jusqu'à son lit. La jeune fille se coucha et s’emmitoufla sous la couette. Le jeune homme allait partir mais elle le retint par la main. « Reste, s'il te plaît. » Un sourire se dessina sur son visage, il se mit sous la couette et prit la jeune fille dans ses bras, la serrant contre lui. Salomé sombra dans le sommeil rapidement, il resta là à la regarder dormir, à caresser du bout des doigts sa peau si douce. Il vit alors de nombreux bleus sur ses bras et surtout des traces de piqûres...Elle ne pouvait pas se droguer, non pas elle, pas Salomé . Il soupira et resserra son étreinte autour d'elle. Il n'allait plus la lâcher, elle avait trop besoin de lui. Il ne supporterait pas que quelque chose lui arrive. Il se fichait du serment qu'il avait fait à Michael. Son cœur lui dictait sa conduite, il devait s'occuper de Salomé.

Salomé avait obtenu de son père qu'il se fasse soigner, il s'en était voulu et avait enfin comprit qu'il était malade. Depuis la jeune fille vivait seule, enfin c'était beaucoup dire. Elle passait tout son temps ou presque avec Nikolas. Il ne la lâchait plus. Surveillait ses devoirs, ses fréquentations, ce qu'elle mangeait, qu'elle paie ses factures. Ils étaient devenus très proches, surtout depuis que Michael avait annoncé qu'il restait un an de plus à L.A. Mais il ne pouvait pas la surveiller constamment et la jeune fille restait une gamine de dix-huit ans, elle voulait s'amuser et briser les règles. Ce soir là elle sortait avec des amis. Ils avaient bus beaucoup, certains se droguaient. Salomé avait arrêtée depuis peu et s'était dur pour elle de résister. Elle dansait sur la piste, la musique résonnait dans sa tête et dans son corps comme un écho. Elle ne captait plus ce qui venait de l'extérieur. Soudain elle sentit deux mains se coller à ses hanches, un torse à son dos. Elle essaya de s'en débarrasser sans grand succès. Soudain elle sentit une main sur son bras la tirer en arrière, c'était Nikolas. Il était furieux. Il s'approcha de l'homme et le mit à terre avant de se tourner vers Salomé et de l'attirer dehors. « On s'en va, vite. » Dans la voiture personne ne parlait, elle sentait sa colère, elle la voyait. Ils arrivèrent chez lui rapidement, il avait roulé vite tout le chemin. Ce n'est qu'en entrant dans son appartement qu'il éclata. « Tu te rends compte que tu aurais pu te faire violer si je n'étais pas arrivé ? Pourquoi tu te mets dans des états comme ca... » « Je suis grande Nik', je n'ai pas besoin que tu me surveilles constamment. » « En attendant madame je suis une adulte, ta soirée aurait très mal finie si je n'étais pas venue te chercher. » « Comment tu as su où j'étais ?! » « On m'a prévenu... » « Tu me fais surveiller?! J'y crois pas... » Il s'approcha d'elle, il n'était plus qu'à quelques centimètres de son visage. « Je me fais du soucis pour toi. Tu peux comprendre ca. Je ne supporterais pas qu'il t'arrive quelque chose. » « Il ne m'arrivera rien Nik. » « Je ne veux pas prendre de risque Salomé. Allez va dormir ca vaut mieux. » Comme souvent elle dormait ici, elle dormait dans son lit et lui restait sur le canapé. Seulement vêtue d'un t-shirt emprunté au jeune homme elle ne parvenait pas à fermer l’œil. Elle se leva et se rendit dans le salon sur la pointe des pieds. Il dormait là, elle s'asseya sur le bord du canapé et posa une main sur son dos. Il se tourna vers elle en se réveillant. « Qu'est ce qui passe ? » « Ne dis rien s'il te plaît... » Doucement elle s'approcha de lui et posa ses lèvres sur les siennes. Il répondit à son baiser avant de s'éloigner rapidement. « Non Salomé ... On ne peux pas... » Elle l'embrassa à nouveau tendrement. « Sers moi, aime moi Nikolas. » Il ne résista pas, il la prit dans ses bras et l'embrassa sans attendre avec passion. Il l'aimait c'était certain mais cet amour était interdit. Elle était la petite sœur de son meilleur ami... Sentant sa peau contre la sienne il cessa de penser à tout cela et la serra plus fort. Il lui retira ce t-shirt qui lui appartenait. Caressant du bout des doigts sa peau. Elle enfouit son visage dans son cou et murmura à son oreille. « Je t'aime Nik' . » Elle lui en offrait la plus belle preuve, elle lui offrait sa virginité.


Les mois passaient, Salomé et Nikolas vivaient leur amour en cachette. Personne ne devait savoir, surtout pas Michael. Elle l'aimait vraiment, de tout son être. C'était la première fois qu'elle aimait comme ca, il était son premier amour. Mais encore une fois son monde s'écroula. Elle venait d'être prise dans son école de droit, elle voulait à tout prix l'annoncer à Nik'. L'école de New-York l'acceptait. C'était une vraie chance. Mais elle ne savait pas quoi faire. Elle ne pouvait pas quitter Nikolas, vivre sans lui était impossible...Elle devait lui parler, elle se rendit chez lui. Elle n'aurait jamais du y aller. En ouvrant la porte elle le découvrit avec une autre. Comment s'était possible, comment il pouvait lui faire ca ? « Salomé attend !Ce n'est pas ce que tu crois... » Elle claqua la porte. Son cœur venait d'être brisé, elle avait mal. C'était son premier amour et sa première déception. Il ne faut pas oublier que les premières déceptions sont les plus pures...

Pour plus de précision voir ma fiche ici


❧ ❧ ❧


ce que je veux


■■ le scénario est: terminé■■ Niveau RP attendu :Bon, j'attends un minimum de lignes (+- 20) ■■ informations négociables ou non: Tout est négociable sauf l'histoire, après on peut parler de tous ! ■■ présence attendue: J'aimerais au moins une réponse par semaine ! ■■ Un dernier mot: Je vous aime déjà



Revenir en haut Aller en bas
 

(M/LIBRE) ALEXANDER SKARSGARD ♦ somebody that i used to know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
twist of fate :: The day after :: Black Box :: Scénarios supprimés-